Alla Breve : l'intégrale
Magazine
Samedi 8 octobre 2016
30 min

« Web-wave » de Clara Maïda (Diffusion intégrale et portrait)

Le puzzle de la semaine nous a fait entendre, tableau après tableau, la musique de Clara Maïda, Web-wave. le temps est venu de la reconstitution du puzzle : notre Alla Breve prend de nouvelles dimensions aujourd'hui, une dizaine de minutes...et même davantage, puisque cette reconstitution s'accompagne d'un portrait de la compositrice.

« Web-wave » de Clara Maïda (Diffusion intégrale et portrait)
Dessin du pont de Brooklyn par Clara Maïda; Clara Maïda et logo 2e2m

« Web-wave » de Clara Maïda
Pour violon, alto, harpe, piano préparé et électronique
Interprétée par l’Ensemble 2e2m
Direction Pierre Roullier
RIM : Carl Faia (Art Zoyd)
Création enregistrée le 21 septembre 2016

Diffusion intégrale et portrait :
Clara Maïda a poursuivi un double cursus : la musique et la psychologie !
De ce parcours, elle a gardé une façon de penser la musique qui n'est pas très éloignée du système biologique. La musique de son Alla Breve en est un exemple. Clara Maïda a pensé chaque fragment de la pièce en relation aux autres : une cohésion "mystérieuse", basée sur l'énergie, et aussi mystérieuse que peut l'être la cohésion biologique.
Web-wave a été imaginée pour quatre instruments à cordes et électronique. La partie électronique a été travaillée en amont par la compositrice en étroite collaboration avec deux assistants en informatique musicale des studios Art Zoyd. La partie instrumentale a été confiée à quatre solistes de l'ensemble 2e2m, dirigée par Pierre Roullier.
Web-wave n'est pas une pièce isolée dans la production de Clara Maïda. Elle est la pièce centrale, la clef de voûte d'un triptyque baptisé Web studies.
Au coeur de ce tritpyque l'idée de web, de toile, de réseau, venue lors d'une visite de la compositrice à New York et le spectacle des câbles suspendus du pont de Brooklyn.
Contrairement aux deux autres pièces du triptyque, beaucoup plus calmes dans leur caractère, Web-wave est emportée par une forme de frénésie, suggérée par les vagues du titre.
Clara Maïda a composé cette pièce au moment des attentats du 13 novembre et a dédié sa partition "à toutes les victimes de la violence et de la folie humaine de par le monde".
Le choix des cordes s'est imposé très vite pour Web-wave et pour l'ensemble du triptyque, dans la foulée d'une exploration des cordes menée avec les musiciens du quatuor Arditti.
L'amplification et l'électronique sont un instrument complémentaire de la matière sonore et apparaissent très souvent dans la musique de Clara Maïda.

Dessin du Pont de Brooklyn par Clara Maïda
Dessin du Pont de Brooklyn par Clara Maïda

Musiques additionnelles :
Shel(l)ter - seither... ( ) ...Splitter
⇒ Lien sur Soundcloud
Shel(l)ter - später... ( ) ...Winter
⇒ Lien sur Soundcloud
Via rupta
⇒ Lien sur Soundcloud
...who holds the strings...
⇒ Lien sur Soundcloud
..., dass spinnt...
⇒ Lien sur Soundcloud

► Le site de Clara Maïda
► Le site de l'ensemble 2e2m
► Biographie de Pierre Roullier

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :