Dimanche 30 novembre 2014
30 min

« Studio di Trasparenze » de Stefano Bulfon (Diffusion intégrale)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Stefano Bulfon, compositeur italien aujourd'hui actif en France et qui a imaginé pour un ensemble de 13 instruments une pièce intitulée "Etude de transparence" ("Studio di trasparenze").

« Studio di Trasparenze » pour ensemble instrumental de Stefano Bulfon
Interprété par les solistes de l’Orchestre Philharmonique de Radio France :
Amaury Coeytaux et Cécile Agator, violons, Jérôme Pinget et Jacques Maillard, violoncelles, Christophe Dinaut, contrebasse, Magali Mosnier et Charlotte Bletton, flûtes, Hélène Devilleneuve, hautbois, Patrice Buecher, trombone, Odile Abrell, harpe, Alexandre Moretti, saxophone, Isabelle Soulard, accordéon et Catherine Cournot, claviers.
Direction Marc Desmons
Commande et création enregistrée le 22 octobre 2014

Diffusion intégrale :
Il y a des musiciens qui avancent la tête dans les nuages : c'est vrai du jeune compositeur italien Stefano Bulfon, musicien exalté, que la musique occupe beaucoup et que la littérature et la philosophie intéressent au plus haut point. Sa musique appartient au répertoire de différents ensembles européens, et il a été choisi en 2008 par l'IRCAM pour le projet Tremplin, qui lui a valu une commande de l'EIC.
Stefano Bulfon est aujourd'hui compositeur en résidence de l'Ensemble Divertimento, basé à Milan : une année riche en oeuvres nouvelles, parmi lesquelles une pièce pour 13 musiciens baptisée "Etude de transparence" / Studio di trasparenze", imaginée pour l'émission Alla Breve. La transparence, telle que le compositeur la conçoit, ne correspond pas tout à fait à l'idée qu'on se fait communément. Tout est une histoire de perception.
L'Etude de transparence de Stefano Bulfon a connu sa version radiophonique le 22 octobre dernier dans nos studios, après une première version de concert en Italie l'été dernier.
A Radio France, Marc Desmons dirigeait 13 solistes de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France disposés de façon spécifique dans l'espace, comme deux choeurs.
Les recherches de spatialisation des Vénitiens du 17ème ne sont pas très loin.
Stefano Bulfon est né à Udine, pas très loin de Venise justement...

L'Etude de Transparence comprend cinq mouvements :
... abissi incustoditi (abîme sans surveillance)
... pre-esistenza dell'imagine (préexistence de l'image)
... la nostagia, la rosa (la nostalgie, la rose)
... persistenza dell'immagine persistance de l'image)
... ala contro ala (aile contre aile)

Programmation additionnelle :
ψ "Quand tu étais avec moi dans les choses éphemères " de Stefano Bulfon
par Odile Auboin, l'Ensemble Intercontemporain, sous la direction de Susana Malkki (pas de références commerciales)
https://www.youtube.com/watch?v=PYYNnSk8oiA

ψ "Stultifera Navis " de Stefano Bulfon
par le Quatuor Arditti (pas de références commerciales)
https://www.youtube.com/watch?v=Bl7lEv6K8EE

ψ "Die Art des Meinens " de Stefano Bulfon
par Donatienne Michel-Dansac, L'Ensemble Sillages, sous la direction de Renaud Desjardins (pas de références commerciales)
https://www.youtube.com/watch?v=N4q25085ZV0

ψ "Nocturne n°5 en fa dièse majeur opus 15 n°2 " de Frédéric Chopin
par Roger Muraro / REF CD ACCORD 4428886

ψ "Le temps est un fleuve sans rives " de Stefano Bulfon
par Ciro Longobardi (pas de références commerciales)
https://www.youtube.com/watch?v=Tgdo8C5aeWI

ψ "Il roviesco del sublime " de Stefano Bulfon
par l'Ensemble Intercontemporain, sous la direction de Pierre Rundel (pas de références commerciales)
https://www.youtube.com/watch?v=COLNo_JQwW0

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :