Dimanche 6 juillet 2014
30 min

« Samon » pour orchestre de Aki Nakamura (Diffusion intégrale)

L'Orchestre Philharmonique de Radio France a convié le jeune chef d'orchestre Darrell Ang pour une deuxième création imaginée pour nos Alla Breve, une page d'orchestre de la compositrice japonaise aujourd'hui installée en France : Aki Nakamura.

« Samon » pour orchestre de Aki Nakamura
Interprété par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de Darrell Ang
Commande et création enregistrée le 5 juin 2014

Biwa estampe
Biwa estampe

Aki Nakamura a grandi au Japon et a fait son premier apprentissage musical à l'université de Tokyo. Venue à la composition après plusieurs années dévolues à l'étude du piano, Aki Nakamura garde le sentiment qu'il lui faut rattraper le temps perdu... Après six années d'apprentissage auprès de la compositrice Edith Canat de Chizy, elle continue à étudier la composition, avec gourmandise et passion, cette fois à la haute Ecole de Musique de Genève. Aki Nakamura se sent naturellement attirée par l'univers des grands ensembles ou par l'orchestre. Elle s'est dite très impressionnée lorsque l'Orchestre Philharmonique de RF, conduit par le chef d'orchestre Darrell Ang a créé en quelques heures en juin dernier sa pièce pour orchestre "Samon ".
Avant l'enregistrement de la pièce, la compositrice avait pris soin d'expliquer le sens de ce mot japonais SAMON au chef d'orchestre, dissipant de cette façon les interrogations des musiciens de l'orchestre.
La musique de SAMON s'est glissée très naturellement dans les gestes des musiciens, comme si le propos de la pièce, l'idée de suggérer en musique l'empreinte du vent dans le able et à la surface de l'eau - puisque c'est le sens du mot SAMON - avait trouvé langage approprié. La compositrice a su jouer ici en effet avec beaucoup de subtilité sur les couleurs de l'orchestre et leurs infinies variations.
Cette page d'orchestre d'Aki Nakamura sera suivie dans quelques mois d'une autre composition pour orchestre : une page concertante cette fois, qu'elle présentera à l'issue de son master de composition à Genève.

Programmation musicale :
§Dan no Ura de et par Kinshi Tsuruta (chant et satsuma biwa), pas de références.
ξSublimation de Aki Nakamura, par l'ensemble Court-Cicruit : Anne Cartel (flûte), Pierre Dutrieu (clarinette), Catherine Jacquet (violon), Renaud Déjardin (violoncelle) et Eve Payeur (percussions). Pas de références
§Duel de Aki Nakamura par David Hurpeau, guitare. Pas de références
ξ De Mikawa a Shimôsa de Aki Nakamura, par Alice Fagard (soprano), David Hurpeau (guitare) et Josquin Buvat (violoncelle), pas de références.

le GAGAKU a beaucoup influencé la compositrice. Voir le site de l'UNESCO

instrument biwa gagaku du japon
instrument biwa gagaku du japon

(illustration : Biwa japonais)

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :