Alla Breve : l'intégrale
Magazine
Dimanche 27 septembre 2015
30 min

« Ragtime » de Fernando Garnero (Diffusion intégrale)

Diffusion intégrale : Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est l'Argentin Fernando Garnero. Pour les musiciens de l'Ensemble l'Imaginaire basé à Strasbourg il a imaginé une suite de miniatures autour de l'idée du Ragtime.

« Ragtime » pour trois instruments et électronique de Fernando Garnero
Interprété par l’Ensemble l’Imaginaire
et Fernando Garnero, électroniques / Keiko Murakami, flûte / Philippe Koerper, saxophone et Maxime Springer, piano
Commande et Création enregistrée le 26 juin 2015 à Radio France

"Ragtime" est la troisième pièce du cycle "Avoidances", une série d'oeuvres qui tente de construire des grammaires imaginées à partir de la confrontation entre des objets esthétiques référencés et les symptômes récurrents de mon écriture"
Fernando Garnero

Diffusion intégrale
Le parcours en étoile de Fernando Garnero a fait se croiser l'étude du piano, de la basse continue, de la composition, de l'électronique après des débuts comme guitariste dans le rock.
C'est à Strasbourg que Fernando Garnero a rencontré les musiciens de l'ensemble l'Imaginaire fondé par le compositeur Eric Maestri. Pour cet ensemble regroupant musiciens et compositeurs, Fernando a imaginé d'abord une pièce intitulée Ballade, en référence à une ballade de Gershwin.
Il a souhaité poursuivre ce jeu de référence lointaine à une musique du passé, en imaginant pour le même ensemble cette fois un Ragtime pour trois instruments et électronique.
Ce Ragtime est un nouveau jeu sur "la musique dans la musique", et un nouveau jeu sur mémoire et distance, citation et destruction de la citation. Le point de départ de cette composition peline de vie et de moments de rupture est un ragtime de Scott Joplin, environné pas des extraits de textes en anglais sur les origines et les caractéristiques du ragtime ("objets" trouvés sur internet).
Dans Ragtime, l'électronique réalisé a posteriori par le compositeur vient dialoguer avec les instruments et les voix de l'Ensemble l'Imaginaire : la flûtiste Keiko Murakami, le saxophniste Philippe Körper et le pianiste Maxime Springer.

Ce portrait va nous permettre d'entrer dans l'atelier de ce compositeur installé à Paris et membre de l'ensemble Vortex, basé à Genève.
Cette visite d'atelier se fait au rythme d'autres musiques de Fernando Garnero :

ξ Interlude, pour e-guitar.
Partie du spectacle "The experiment", de David Chisholm. Commande du Festival d'Adelaide et de Sydney. Mauricio Carrasco, e-guitar. (2014)

ξContinuity Girl, pour hautbois.
Commande de Béatrice Zawodnik. Joué par Béatrice Zawodnik (Ensemble Contrechamps) (2008)

ξBallad (Avoidance) pour flûte en sol, sax alto, piano, percu, électronique.
Commande du Ministère de la Culture et de la Communication. Ensemble L'imaginaire. (2012)

ξOjodebuey, pour 14 instruments.
Commande de la Fondation Nicati de Luze. Ensemble Phoenix (Bâle, Suisse) et Ensemble Vortex (Genève, Suisse) dirigés par Jürg Henneberger. (2013)

ξLimae Labor, pour e-guitar + trio à cordes amplifiés.
Commande du Festival Archipel et les ensembles Vortex et Repertorio Zero (Milan, Italie). Joué par l'ensemble Distracfold (Manchester, UK). (2013/14)

ξDeshilacha Maneras par l'Orchestre symphonique de Santa Fe.
Commande de l'OPSF et de la fondation "Transatlantica". Orquesta Sinfónica de la Provincia de Santa Fé, dirigé par Nicolas Rauss (Suisse). (2012)

ξ As far pour trois voix de femme et harpe.
Commande du Festival Lac de Prieuré. Solistes de Lyon et Sophie Belanger, harpe, dirigés par Bernard Tétu. (2008)

Toute la série « Ragtime » de Fernando Garnero

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :