Dimanche 19 avril 2015
29 min

« Pentalogie » de Arturo Gervasoni (Diffusion intégrale)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Arturo Gervasoni. Il a imaginé pour les musiciens d'un orchestre symphonique une suite de cinq tableaux, Pentalogie, dans lesquels il rend hommage à ses auteurs de coeur.

« Pentalogie » de Arturo Gervasoni pour orchestre
Interprété par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Maxime Pascal
Commande et Création enregistrée à Alfortville le 15 janvier 2015

Diffusion intégrale :
Arturo Gervasoni est un compositeur prolifique. Il écrit pour tout type de formations, y compris des musiciens amateurs et des étudiants en musique. Installé à Saint-Nazaire, il participe activement à la vie musicale locale.
Il a composé pour les écoles de musique de la région nantaise de nombreuses pièces pédagogiques.
Aujourd'hui, il anime au CEFEDEM des Pays de Loire des ateliers de sensibilisation à la musique d'aujourd'hui.
Pour nos Alla Breve et pour les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France conduits par Maxime Pascal, il a imaginé une musique traversée par l'idée de jeu, de pulsation et de vivacité rythmique : cinq miniatures qui chacune portent une dédicace à un écrivain de coeur d'Arturo Gervasoni. Versant argentin ; Oliviero Girondo, Borges et Cortazar. Versant germanique Peter Handke et Walter Benjamin.
Le 4ème mouvement de cette Pentalogie pour orchestre se souvient du penseur Walter Benjamin et de son analyse de l'évolution de l'oeuvre d'art dans son ouvrage "L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique ". Arturo Gervasoni a l'esprit joueur.
Quand il compose pour un orchestre, il s'emploie à faire sonner et danser les différentes familles de l'Orchestre symphonique de façon parfois presque primitive. Sa façon d'entendre l'orchestre est imprégnée par ses incursions prolongées dans l'univers de l'électroacoustique.

Les cinq mouvements de la semaine :
Prédation, à Oliviero Girondo
Mémoire de Buenos Aires, à Jorge Luis Borges
L'Angoisse du ..., à Peter Handke
Diffraction, à Walter Benjamin
Final del Juego, à Julio Cortazar

Ailleurs sur le web

Les invités :
L'équipe de l'émission :