Dimanche 28 février 2016
30 min

« Omega Suite » de Félix Ibarrondo (Diffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Félix Ibarrondo, né quelque part au pays basque en 1943. Pour les musiciens de l'Ensemble C-Barré et la chanteuse Marie-Georges Monet il a composé un cycle de mélodie intitulé "Omega Suite".

« Omega Suite » pour voix de femme et ensemble instrumental de Félix Ibarrondo
Sur des poèmes de Federico Garcia Lorca et Bitoriano Gandiaga
par l’Ensemble C Barré et Marie-Georges Monet
Direction Sébastien Boin
Commande et Création enregistrée le 15 janvier 2016

Diffusion intégrale et portrait :
Le piano et la voix sont les prolongements naturels de Félix Ibarrondo. Ce sont les instruments pour qui il aime écrire en premier. C’est par eux qu’il est venu à la musique dans son village natal Onate, au Pays basque espagnol en 1943.
La musique, la poésie, la philosophie et la théologie ont éclairé toute sa vie et continuent à le faire, et puis il y a eu les compagnonnages, dont celui qu’il évoquera aujourd’hui avec le compositeur Maurice Ohana, authentique frère en musique.
Félix Ibarrondo parle volontiers d’intuition quand il compose. Il est savoureux, je trouve, d’entendre un compositeur au long cours comme il l’est accorder autant d’importance au phénomène d’intuition.
Au cours de ce portrait, Félix Ibarrondo parlera d’ailleurs peu de musique de l’intérieur ; il évoquera plutôt les poètes qui lui ont inspiré son Omega Suite pour voix et cinq instruments. Ces mélodies ont été pensées autour de l’univers poétique de deux poètes de cœur : le premier est espagnol, c’est Lorca, le deuxième est basque, c’est Bitoriano Gandiaga. Sa poésie alterne avec celle de Lorca.
Ces deux voix poétiques sont les deux chemins qui irriguent la suite.
C’est Marie-Georges Monet qui prête sa voix aux poèmes croisés de Lorca et Gandiaga.
Et c’est Sébastien Boin, l’actuel directeur musical de l’Ensemble C Barré, qui a eu l’idée de ce cycle de mélodies, imaginées à l’occasion de 80ème anniversaire de la mort de Lorca.
D’ailleurs c’est le dernier poème de la suite, Omega, qui a donné son titre à la partition. Omega est l’un des derniers poèmes écrits par Lorca, juste avant son assassinat. Un poème prémonitoire puisqu’il évoque, ou semble évoquer tant il est mystérieux, une mise à mort…

Les cinq poèmes diffusés toutes la semaine :

1/ Noche | Suite para piano y voz emocionada |Federico García Lorca

  • Rasgos *

AQUEL camino
sin gente...
Aquel camino.

Aquel Grillo
sin hogar...
Aquel grillo.

Y esta esquila
que se duerme...
Esta esquila.

2/ Ellori (n°105) | Bitoriano Gandiaga
ZURE irudia
arantzan.
Arantza
gure TU IMAGEN en el espino.
bizitzan. El espino en nuestra vida.

Geure irudi bat En tu dolorida imagen
ikusi dogu el retrato de la nuestra.
irudi
samin
orretan.

3/ ¡ Ay ! | Federico García Lorca

  • El grito deja en el viento
    una sombra de ciprés. *

    (Dejadme en este campo
    llorando.)

    Todo se ha roto en el mundo.
    No queda más que el silencio.

    El horizontal sin luz
    está mordido de hogueras.

    (Ya os he dicho que me dejeis
    en este campo
    llorando.)

4/ Ellori (n°129 et 130) | Bitoriano Gandiaga
ARIMA,
bakarrik,
soiñaren barnean. El Alma, sola
dentro del cuerpo.
Illunabarra da.
Se va haciendo la noche.
Ta ez dago argirik
nire biotzean. Sin luz el corazón.

UREN zurrunbillo
nabar bat legezko.

5/ Omega | Poemas para los muertos | Federico García Lorca
Las hierbas.
Yo me cortaré la mano derecha.
Espera.
Las hierbas.
Tengo un guante de mercurio y otro de seda.
Espera.
¡ Las hierbas !
No solloces. Silencio, que no nos sientan.
Espera.
¡Las hierbas !
Se cayeron las estatuas
al abrirse la gran puerta.
¡¡ Las hierbas !!

Retrouvez ces poèmes sur le site de C Barré

Musiques additionnelles :

CD Ibarrondo Musicatreize
CD Ibarrondo Musicatreize

De Félix Ibarrondo :
° Trois choeurs basques a capella (extraits)
Musicatreize et Chœur contemporain
Dir. R Hayrabedian
Label Empreinte Digitale

° Urrundik pour voix et guitare
Kaoli Isshiki,voix & Pablo Marquez, guitare
Label Empreinte Digitale

° Icaresque, pour trois flûtes
par Antonio Arias, Juana Guillem, José Storres
Label BBK (Bilbao Bizkaia Kutxa)

° Iris pour piano
par Gerardo Lopez Laguna
Label BBK (Bilbao Bizkaia Kutxa)

De Maurice Ohana :
Conga pour clavecin
par Elisabeth Chojnacka
Label Erato

De Ivan Bellocq :
Citrons éclatés du silence pour mandoline, extrait
par Florentino Calvo
Label DUX

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :