Samedi 22 octobre 2016
30 min

« Marches & Feintes » de Denis Chouillet (Diffusion intégrale et portrait)

Cette semaine, avec nos miniatures nous voyageons dans le piano de Denis Chouillet, un compositeur d'une race un peu particulière, un musicien à identité double : il est pianiste compositeur !

« Marches & Feintes » de Denis Chouillet
Interprétée par Denis Chouillet, piano
Création enregistrée le 29 septembre 2016

Diffusion intégrale et portrait
Est-ce vraiment une race à part ? L'histoire de la musique en compte un certain nombre, et Denis Chouillet se sent d'ailleurs des affinités avec les clavecinistes du 17ème siècle...
Il y a une forme de fluidité chez Denis Chouillet, entre le jeu et l'écriture pianistique. C'est saisissant quand on le regarde et l'écoute jouer.
La musique semble composée dans l'instant, pourtant les partitions sont là, et son atelier de musique doit en être rempli, car il compose depuis des années pour la scène, la danse et la radio.

Pour nos Alla Breve, Denis Chouillet a renoué avec un genre qui lui colle à la peau, la miniature pianistique, le feuillet d'album. Un nouveau recueil est né, qu'il a baptisé "Marches et Feintes".
Pour lui, le piano est à la fois un confident, un territoire d'exploration et un formidable réservoir de répertoire ! Cette suite en cinq moments est un mélange de tout ça.
Denis Chouillet l'a dédiée à sa mère disparue au moment de l'écriture des pièces. Certaines pièces portent aussi d'autres dédicaces.
L'Elégie des feintes est dédiée au compositeur ami Gérard Pesson dont Denis joue régulièrement la musique (par exemple les mélodies de Solitaire Mikado, composées pour cette émission)
"La Carpe au Bassin des Suisses" est dédiée à la metteuse en scène Anne-Marie Gros.
Certaines des miniatures de cette suite sont des "Je me souviens", des moments vécus cristallisés a posteriori dans la musique.
L'ensemble de la suite est traversé par l'idée de l'eau, de l'élément liquide et a pour principe unificateur la position des mains sur le clavier, une main sur les touches blanches, l'autre sur les noires (d'où le titre de Marches et Feintes ).
Denis Chouillet s'amuse avec cette position des doigts. Elle lui donne beaucoup de libertés par rapport à l'harmonie. C'est une écriture en soi !

Musiques en plus (toutes de Denis Chouillet) :
§Les Aptitudes
§ Signes, Poèmes de Jacques Prévert
Mélodrame avec Nathalie DUONG voix, Sylvie LECHEVALIER piano et François JUSKOWIAK marimba
§Jeux d'eau de Maurice Ravel par Catherine Collard / CD
§Je me souviens
*§ * Les Garçons (petite suite), fiction radiophonique de Maryline Desbiolles
§ Raptime, avec Elise Caron**

+++ Retrouvez Denis Chouillet sur la fiction "Rien ne s'oppose à la nuit" sur France Culture

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :