Dimanche 8 mai 2016
29 min

« Le Sourire des pierres » de Vincent Laubeuf (Diffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Vincent Laubeuf, musicien électroacoustique actif à la tête de la compagnie musicale Motus. Pour cette émission et pour l’Ensemble l’Instant Donné, il a imaginé une suite pour ensemble instrumentale et électronique intitulée Le Sourire des pierres et qui entretient une relation à la culture japonaise.

« Le Sourire des pierres » de Vincent Laubeuf
Pour ensemble instrumental et électronique
Interprété par l’ensemble l’Instant Donné
Mathieu Steffanus
clarinette basse
Saori Furukawa violon
Nicolas Carpentier violoncelle
Maxime Echardour percussions

Commande et création enregistrée le 12 avril 2016

Diffusion intégrale et portrait.
Vincent Laubeuf compose de la musique. Il est aussi actif comme improvisateur (performances électroacoustiques) et membre fondateur de la compagnie musicale Motus, une compagnie nomade dépourvue d'un studio propre et qui organise chque année une soixantaine de concerts dans des lieux très différents.
Pour créer avec l'Ensemble l'Instant Donné et notre équipe de prise de sa suite instrumentale Le Sourire des Pierres, Vincent Laubeuf s'est extrait de l'acousmonium, l'orchestre de haut-parleurs, où il a l'habitude d'oeuvrer comme compositeur de musique électroacoustique. Pour les musiciens de cet ensemble, il a imaginé une suite d'instantanés marqués par ses séjours au Japon et sa fascination pour la culture japonaise. L'influence du Japon sur l'univers musical de Vincent Laubeuf n'est pas limitée aux seules impressions sonores.
La littérature japonaise l'intéresse également beaucoup. Vincent Laubeuf a par exemple un attachement particulier à l'univers romanesque d'un auteur d'aujourd'hui Akira Yosimura dont il a lu autrefois plusieurs nouvelles parmi lesquelles Le Sourire des Pierres, qui donne son titre à sa suite de miniatures. il n'est pas nécessaire de connaître l'ouvrage en question pour entrer dans la musique de cette suite pour quatre instruments. La musique créée dans notre studio le 12 avril dernier n'est pas l'illustration sonore de la nouvelle du romancier japonais. Simplement, cette musique entre en résonance avec le souvenir que cette lecture a laissé dans la mémoire du compositeur.
Ce sont les timbres de deux instruments à cordes , le violon et le violoncelle, d'une clarinette basse et d'une percussion relativement simple que Vincent Laubeuf a sollicités dans sa suite d'instantanés. A cette partie instrumentale, il a ajouté a posteriori dans notre studio une partie électronique pré enregistrée et conçue comme un paysage sonore.
Il y a souvent dans la musique de Vincent Laubeuf des éléments dramatiques.
Chaque moment du Sourire des Pierres est introduit par quelques frappes de Mokubio qui sont des réminiscences d'un kabuki traditionnel.

Programmation additionnelle :
Toutes les oeuvres sont de Vincent Laubeuf
Oreilles d'Hoichi, pour support audio
Pas de références commerciales

Dans le bruit on ne sait pas, pour support audio
Pas de références commerciales

Que faut-il pour faire de l'eau, pour ensemble et électronique
Vincent Kaubeuf / Ensemble Orchestral Contemporain, Dir Dominique My
Pas de références commerciales

Fais moi un chemin de lumière, pour clarinette et support audio
Vincent Laubeuf et Annelise Clément
Pas de références commerciales

// A NOTER //
Réponses XX-XXI organise « Le Forum International de Création Musicale et Théâtrale »
qui aura lieu du 30 avril au 7 mai 2016 à Annecy, en présence notamment de Stéfano Gervasoni et Philippe Albéra.
Cette deuxième édition du Festival verra la création mondiale d'un Opéra, ainsi que de nombreux autres pièces de jeunes compositeurs.
INFOS SUR LE SITE : http://reponses2021.org/fr/accueil/

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :