Lundi 28 janvier 2013

Hommage à Hanz Werner Henze

Hommage à Hanz Werner Henze
Hommage à Hanz Werner Henze

« Hommage à Hanz Werner Henze »

Collectif de dix compositeurs ayant écrit Dix
miniatures pour quatuors à cordes
, d'après les
Dix symphonies de Hans Werner
Henze
, interprétées par le Quatuor
Renoir

Rediffusion du 13 janvier 2003
Extraits de concerts enregistrés dans le cadre du
Festival [ href="http://sites.radiofrance.fr/francemusique/ev/f
iche.php?eve_id=280000663"-Présences 2003]()

Le site du [ href="http://www.quatuorrenoir.com/"-Quatuor
Renoir]()

1ère émission (lundi) :
Quartet Satz de Pierre
Farago

Commentaire de la Symphonie n°2 de
Takuya Imaori

2ème émission (mardi) :
Apologia de Alain
Fourchotte

Echo de Peter Ruzicka

3ème émission (mercredi) :
Variation sur la Symphonie n°5 de
Bechara El Khoury
Finalement de Walter
Boudreau

4ème émission (jeudi) :
Mirage de Lucia Ronchetti
Commentaire de la Huitième Symphonie de
Luca Antignani

5ème émission (vendredi) :
Réminiscence de Jean-Jacques Di
Tucci

Oublieuse mémoire de Thierry
Machuel

Invités

Hanz Werner Henze

Le compositeur Hans Werner Henze est né en 1926, et
décédé le 27 octobre 2012.
Il fut l'un des compositeurs « les plus variés de
notre époque » selon son éditeur. S'il a composé une
dizaine de symphonies et de concertos, on lui doit
principalement de nombreux opéras; plus d'une
vingtaine. Homme de culture, engagé politiquement,
Hans Werner Henze vivait en Italie depuis 1953. Sa
haine de la guerre et du fascisme avaient laissé des
traces dans son oeuvre, notamment sa neuvième
symphonie écrite en 1995, basée sur la nouvelle
d'Anna Seghers, "La septième croix" qui décrit
l'horreur des camps hitlériens. Le langage d'Hans
Werner Henze, lyrique et chatoyant s'est rapidement
éloigné du sérialisme dans les années 1950 pour
proposer une musique librement atonale.

L'équipe de l'émission :