Dimanche 23 février 2014
30 min

« El Beso » de Florent MOTSCH (diffusion intégrale)

C'est une composition pour choeur et orchestre sur un poème de Gustavo Adolfo Becquer, du jeune compositeur parisien Florent Motsch, qui va occuper cette semaine notre séquence « Alla Breve ».

« El Beso » de Florent MOTSCH pour chœur mixte et orchestre, est interprété par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de Gwennolé Rufet & le Chœur de Radio France, sous la direction de Sébastien Boin.
Rediffusion de la création enregistrée le 16 février 2012.

Jeune compositeur de 33 ans, Florent Motsch a attiré l'attention du jury de deux concours de composition l'année passée : le concours Mottini de Ville d'Avray et le Concours Toru Takemitsu, deux concours dont il a été le lauréat.
Florent Motsch est né à Paris, ville où il est actif aujourd'hui après un interlude de deux années en Espagne, comme compositeur en résidence à la Casa Velasquez de Madrid.
Sa musique a été jouée ces dernières années par différents grands orchestres en Europe et en Asie, et si l'orchestre reste son domaine de prédilection, des ensembles plus chambristes tels que l'Itinéraire, l'Ensemble Cairn, l'Instant Donné ou les NeueVocalsolisten ont à leur répertoire une, voire plusieurs de ses oeuvres.
Au cours de sa résidence à la Casa Velasquez de Madrid, Florent Motsch s'est trouvé en contact avec une anthologie de littérature espagnole. Il y a trouvé le poème qui a servi de matière première à sa "cantate" pour choeur et orchestre en miniature "El Beso/ Le Baiser ", imaginée pour cette émission et pour les voix du Choeur et les musiciens de l'OP de RF.
Ce poème, c'est la 9ème "Rima " du poète andalous Gustavo Adolfo Becquer. Au coeur du poème, le thème de l'unité de l'univers par l'embrassement des quatre éléments…
Anne Montaron

le poème de Becquer :
Besa el aura que gime blandamente
las leves ondas que jugando riza;
el sol besa a la nube en occidente
y de púrpura y oro la matiza;
la llama en derredor del tronco ardiente
por besar a otra llama se desliza;
y hasta el sauce, inclinándose a su peso,
al río que le besa, vuelve un beso.

Gustavo Adolfo Becquer

Traduction de David Marcilhacy :
Il embrasse, le zéphyr gémissant doucement,
les frêles vagues que pas son jeu il plisse.

Le soleil embrasse le nuage au couchant
et d'or et de pourpre le hisse

la flamme, autour du tronc ardent,
enlace une autre flamme et glisse

Et même le saule qui s'incline, empesé,
au fleuve qui le baise, retourne son baiser.

Gustavo Adolfo Becquer

Portrait de Gustavo Adolfo Becquer
Portrait de Gustavo Adolfo Becquer

Gustavo Adolfo Becquer est un auteur et poète espagnol né à Séville en 1836. Il part s'installer à Madrid à dix-huit ans, où il se consacre à la littérature en publiant dans la presse des contes (histoires courtes) et des articles « costumbristas » ainsi que des essais de mœurs. Ce n'est qu'après sa mort en 1870, que la plupart de ses œuvres ont été éditées. Ses travaux littéraires les plus connus sont les Rimas y Leyendas ( "Rimes et Légendes ").

DISCOGRAPHIE :
1 / " Reminiscencias " : pour 7 instruments (2012) de Florent MOTSCH
Ensemble l’Itinéraire
Direction : Jean Deroyer
Enregistrement : 7 mai 2012, Madrid (Auditorium du Museo Reina Sofia)

2 / " Formes d'une ville " de Florent MOTSCH
Orchestre du Conservatoire
Direction : Jean Deroyer
CD CNSMDP CREC AUDIO 080623

3 / " Tiempo ", trio à cordes n°2, de Edith Canat de Chizy
Trio à Cordes de Paris
CD Aeon AECD 0210 "Moving"

4 / " Flux et reflux " pour orchestre de Florent MOTSCH
Tokyo Philharmonic Orchestra
Direction : Kazuki Yamada
Enregistrement : 20 janvier 2012, Tokyo (Tokyo Opera City)

  • Lecture du poème "Beso" de Becquer par Roberto Mayoral
    Traduction de David Marcilhacy
    Editions Edelsa

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :