Samedi 27 mai 2017
30 min

" Discolorato " pour voix et petit ensemble instrumental de Gérard Zinsstag (Diffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Gérard Zinsstag. Il a imaginé pour cette émission un Petit Hommage à Pétrarque pour voix de mezzo-soprano et cinq instruments

" Discolorato " pour voix et  petit ensemble instrumental de Gérard Zinsstag (Diffusion intégrale et portrait)
Les Sonnets de Pétrarque, Isabel Soccoja et Gérard Zinsstag
  • « Discolorato » pour voix et petit ensemble instrumental de Gérard Zinsstag

    Interprété par Isabel Soccoja mezzo-soprano et l’Ensemble Multilatérale

    Avec : Alain Billard, clarinette – Laurent Camatte, alto – Keiko Murakami, flûte – Hélène Colombotti, percussion – Delphine Benhamou, harpe.

    Direction : Nicolas Simon

    Création enregistrée le 28 avril 2017 à Radio France

Diffusion intégrale et portrait

C’est à la mezzo- soprano Isabel Soccoja que Gérard Zinsstag a dédié sa pièce Discolorato, Petit hommage à Pétrarque.
L’une des clefs du parcours de cette chanteuse est de toujours agrandir son répertoire, sans rien s’interdire, et surtout pas la création. Les compositeurs d’aujourd’hui en profitent, et le compositeur Gérard Zinsstag fait partie de ceux qui ont tout de suite débusqué chez la chanteuse sa faculté d’adaptation et la souplesse de la voix. Isabel Soccoja a une relation naturelle à la langue italienne et ça tombe bien, puisque c’est un sonnet de Pétrarque que le compositeur lui fait chanter ici ; un sonnet dans lequel le poète pleure la mort de Laure, la « Bien Aimée lointaine » !

Gérard Zinsstag a résolu à sa manière les contraintes de forme en cinq mouvements de nos Alla Breve. Entre les deux quatrains et les deux tercets du Sonnet 283 de Pétrarque il a glissé un poème d’un fervent admirateur de Pétrarque, Ton Visage de Joël Claude Meffre.

C’est l’Ensemble Multilatérale qui a créé dans notre studio le 12 mai avec Isabel Soccoja cette page nouvelle du compositeur suisse, cinq instruments, la flûte, la clarinette, l’alto, la percussion et la harpe. Des couleurs que le compositeur n’a évidemment pas choisies au hasard…
Pour mettre en musique le lamento de Pétrarque, Gérard Zinsstag a choisi de faire parler la couleur et les gestes. Il a trouvé une expression musicale tout en délicatesse. Il a laissé parler son instinct, sans s’interdire un lyrisme qui lui est désormais naturel, après une période de recherche qui l’a éloigné un moment de cette expression directe.

Il a eu à cœur de mettre en relief les allitérations, les assonances du poème.
Le Discolorato est donc une œuvre charnière, significative de l’orientation actuelle de la musique de Gérard Zinsstag.

Musiques additionnelles :

  • Gérard Zinsstag
    Empreintes
    Orchestre de la Tonhalle de Zurich dirigé par Pierre-André Valade
    avec Isabel Soccoja mezzo soprano
    Enregistrement le 18 novembre 2016 en direct par la SRF (Suisse)

  • Gérard Zinsstag
    Hommage à Charles Racine
    Ensemble l'Itinéraire dirigé par Renato Rivolta
    Mireille Deguy mezzo soprano.
    Enregistrement le 13 février 1998 en direct par Radio-France.

  • Gérard Zinsstag
    Diffractions, pour 3 percussions
    Ensemble Varianti, Berlin

  • Gérard Zinsstag
    Foris, pour grand orchestre
    Orchestre de Baden-Baden. dirigé par Ernest Bour

  • Gérard Zinsstag
    Tempor, pour sextuor
    Ensemble Proton, Berne
L'équipe de l'émission :