Samedi 19 novembre 2016
30 min

« A corps » pour orchestre de Stéphane Magnin (Rediffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Stéphane Magnin. Il a imaginé pour l'Orchestre National de France il y a deux ans, une suite en cinq mouvements qui s'apparente à une symphonie en miniature, baptisée "A Corps".

« A corps » pour orchestre de Stéphane Magnin
Interprété par l’Orchestre National de France
Direction Maxime Tortelier
Rediffusion de la pièce enregistrée le 17 octobre 2014

La règle de jeu de nos Alla Breve (5 fois 2 minutes = 10 minutes) a stimulé et encouragé Stéphane Magnin dont nous découvrons cette semaine la toute première pièce d'orchestre conçue pour l'Orchestre National de France. Cette pièce est le premier "corps à corps" du compositeur avec l'orchestre. Le titre de la pièce est là pour nous le rappeler. Cette nouvelle composition, Stéphane Magnin l'a tout simplement intitulée "A Corps".

Quelques jours après la création de "A Corps", dans les murs de l'IRCAM à Paris sous la direction musicale de Maxime Tortelier, Stéphane Magnin apprenait que sa composition avait été pré - sélectionnée par Futurs Composés pour être présentée au jury international de l'ISCM - l'International Society for Contemporary Music.

Avant cette première expérience d'orchestre, Stéphane Magnin avait eu l'opportunité de collaborer avec des ensembles plus resserrés tels que l'Itinéraire, l'Instant Donné mais aussi l'Ensemble Orchestral Contemporain. Le face à face avec l'orchestre était par conséquent un grand pas en avant dans le parcours du compositeur.

Depuis, Stéphane Magnin a pu renouer avec l'EOC et Daniel Kawka autour d'une pièce nouvelle baptisée "Ant Inferno", éditée par le Chant du Monde. La maison d'édition a également réalisé une vidéo-reportage sur cette création actuellement consultable sur internet.

Stéphane Magnin est venu à la musique par la batterie et la percussion : des préliminaires placés sous le signe d'un rapport physique au son, d'un goût pour le rythme, l'énergie, et bien évidemment d'une attirance forte pour les couleurs de la percussion.

La percussion sera à nouveau au coeur d'une création à venir suscitée par les Percussions de Strasbourg.

Par ailleurs, dans le chapitre des créations récentes, il faut évoquer la création (12 novembre 2016) d'un trio de musique de chambre par l'Ensemble Almaviva à Buenos Aires, en Argentine.

  • Programmation musicale :

    Toutes les oeuvres sont de Stéphane Magnin :

  • ξ Monde flottant pour 13 musiciens et électroacoustique

    Interprété par l'Ensemble orchestral contemporain

    Direction Dominique MY

  • ξ No Music 1 pour percussions

    Interprété par Claudio Bettinelli

  • ξ Respi pour flûte, percussion et trio à cordes

    Interprété par l'Ensemble L'instant Donné

  • ξ Stroïm pour flûte à bec et dispositif électroacoustique

    Interprété par Paola Muñoz

  • ξ Nicorni pour cor et dispositif électroacoustique

    Interprété par *Nicolas Chedmail

  • ξ Ant Inferno

    Interprété par l'Ensemble Orchestral Contemporain

    dir. Daniel Kawka

    Création de décembre 2015 (Lien vers la vidéo réalisée par l'éditeur Le Chant du Monde)

L'équipe de l'émission :