Dimanche 18 mai 2014
30 min

« Cinq doigts » de Sanae Ishida (Diffusion intégrale)

Pour le cycle Alla Breve, Radio France a commandé à Sanae Ishida, jeune compositrice japonaise active en France, une suite de miniatures pour laquelle elle a sollicité les musiciens de l'Ensemble Le Balcon, dirigés par Maxime Pascal.

A NOTER / Dans la nuit du 21 au 22 avril 2014, entre 1h et 3h, France musique s'est associé à la Tribune Internationale des Compositeurs 2013 (T.I.C.) avec la diffusion de quelques pépites révélées par Anne Montaron, lors de ce grand rendez-vous annuel autour de la création musicale A découvrir en réécoute sur ce lien.

« Cinq doigts » pour ensemble instrumental de Sanae Ishida
par l’Ensemble Le Balcon
Avec : Hagni Gwon, Violon - Clotilde Lacroix, violoncelle - Julie Brunet-Jailly, flûte - Mathieu Franot, clarinette - Henri Deléger, trompette et Arthur Heintz, cor
Direction Maxime Pascal
Création enregistrée le 12 avril 2014 à Radio France

Son tout premier apprentissage, Sanae Ishida l'a fait au Japon, à l'Université des Beaux Arts et de la Musique de Tokyo. Elle est venue ensuite compléter cet apprentissage au Conservatoire Supérieur de musique de Paris. Depuis la fin de ses études, elle a eu l'occasion de collaborer avec plusieurs ensembles français : l'Orchestre Philharmonqiue de Radio France, l' E.I.C., l'Orchestre de flûtes français…et l'Ensemble le Balcon, qui a créé en 2012 sa pièce pour deux voix et ensemble Lettres Invisibles.
Cette semaine, nous avons découvert dans l'émission Alla Breve, mouvement après mouvement - doigt après doigt - sa deuxième pièce pour l'Ensemble Le Balcon : "Cinq doigts ", une partition aux mouvements autonomes et solidaires à la fois, comme le sont les cinq doigts de la main? Ces cinq mouvements sont reliés par un principe d'unité que Sanae Ishida nous dévoile et qui renvoie aux mouvements d'un grand danseur Butô : Ono Kazuo.
Paradoxalement, Sanae Ishida n'avait jamais assisté à un spectacle de danse Butô au Japon. C'est en France, et sur la toile, qu'elle a découvert le grand danseur japonais. A la curiosité a vite succédé la fascination de la musicienne pour l'expressivité si particulière de cette dans contemporaine apparue au Japon dans les années 1960.

NB : Cette pièce est inspirée par les mouvements du danseur de butô Kazuo Ono (大野一雄)

Kazuo Ono
Kazuo Ono

Kazuo Ōno, né au Japon à Hakodate en 1906, et mort à Yokohama en 2010, à l'âge de 103 ans, est un danseur et chorégraphe japonais lié à la fondation du butō.
=- Le site officiel de Kazuo Ohno

PROGRAMMATION MUSICALE DE LA DIFFUSION INTEGRALE :
Toutes les oeuvres sont de Sanae Ishida

Trace n'est pas trace pour 35 musiciens, interprété par l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire, dirigé par Guillaume Bourgogne.
Pièce pour Shô et onze instruments, interprété par Naomi Satô, shô, et l'Atlas Ensemble, sous la direction de Kim Artjom
Akitsuno maï, pour saxophone alto, interprété par Naomi Shiraï
Lettres invisibles pour 2 voix de femme et 13 musiciens (première version), interprété par Elise Chauvin, soprano, Mari Sano, alto et l'ensemble Le Balcon, dirigé par Maxime Pascal

ACTUALITE :
Retrouvez Le Balcon de Peter Eötvös au Théâtre de l'Athénée du 20 au 24 mai 2014

L'équipe de l'émission :