Dimanche 31 janvier 2016
30 min

« Cinq Danses incandescentes » de Gualtiero Dazzi (Diffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est l'Italien Gualtiero Dazzi. Ce sera l'un des compositeurs invités par le festival Présences sur cette saison 2016, une édition aux couleurs de l'Italie : Oggi l'Italia ! En avant première, nous découvrons cette semaine ses Cinq Danses Incandescentes pour accordéon dédiées à Pascal Contet.

En prélude au Festival Présences 2016 :
« Cinq Danses incandescentes » pour accordéon acoustique de Gualtiero Dazzi
Interprété par Pascal Contet, accordéon
Commande et Création enregistrée le 13 janvier 2016

Un compositeur d'aujourd'hui, un portrait ; ce soir celui de Gualtiero Dazzi, un compositeur qui sera à l'honneur du Festival Présences à Radio France le 7 février prochain, à la faveur d'une édition consacrée à la création italienne.

Gualtiero Dazzi est un compositeur cosmopolite, aujourd'hui installé à Strasbourg après des escales à Londres, Paris et Mexico. Il aime les voyages, il aime ne pas se sentir d'attaches. D'ailleurs, il en est de même quand il s'agit de style. Gualtiero Dazzi est un indépendant, qui ne se réclame d'aucun courant, d'aucune idéologie. Pourtant, la constance est l'un de ses traits de caractère. Constant, il l'est par exemple dans sa relation aux interprètes. L'accordéoniste Pascal Contet pourrait témoigner de cette constance, lui qui a joué plusieurs pages de Gualtiero Dazzi, et tout dernièrement sesCinq Danses incandescentes imaginées pour cette émission et pour le festival Présences.
La Délicate, l'ardente, l'Eloquente, l'Intense et la Fougueuse : cinq Portraits de femmes, cinq caractères évoqués par le truchement de l'accordéon de Pascal Contet dédicataire de ces Cinq Danses.

Dans l'atelier de composition de Gualtiero Dazzi, quelques partitions toutes fraîches, presque contemporaines des Cinq Danses pour accordéon : son Requiem pour voix et instruments inspiré par la poésie de Anna Akhmatova, et qui parle en faveur de son attachement à la poésie et à la dramaturgie, et une composition pour quatuor vocal et ensemble instrumental Noche Oscura, sur des poèmes de Jean de La Croix , qui a en commun avec ses Danses pour accordéon l'expression de l'intime, la traduction d'émotions.
Deux autres pages sont évoquées au cours de ce portrait, la pièce All'alba della Trasparenza de 1996 dans laquelle Gualtiero Dazzi déjà faisait entendre l'accordéon de Pascal Contet, et En bordure d'espaces de 2001, une page instrumentale qui joue le jeu de mélange de textures en associant deux ensembles instrumentaux (l'un de rock progressif, l'autre de musique contemporaine) et l'électronique.

► RDV avec la musique de Gualtiero Dazzi dimanche 7 février à Radio France, dans le cadre du Festival Présences

Programmation musicale :
Toutes les musiques sont de Gualtiero Dazzi

- All'alba della Trasparenza / 1996 pour trois instruments
Par le Trio Aller retour (Noémie Schindler, Christophe Roy, Pascal Contet)
Enregistrement inédit / Le Quartz à Brest - janvier 1996

- En Bordure d'Espaces / 2001 pour deux ensembles et électronique
par l'Ensemble Art Zoyd et l'Ensemble Musiques Nouvelles, direction Jean-Paul Dessy
CD Expériences / vol 3 / label Sub Rosa SR 192

- Requiem sur des poèmes de Anna Akhmatova / 2015
par l'Ensemble Hanatsu
Enregistrement inédit réalisé lors de la création à Strasbourg en avril 2015

- Noche Oscura / 2015
Par le Quatuor vocal Méliades et l'Ensemble Hope
Enregistrement inédit réalisé lors de la création à l'Abbaye de Noirlac en octobre 2015

Morton Feldman
Three Voices, Whisper
Par Joan La Barbara
NEW ALBION RECORDS

vignette Soundcloud
vignette Soundcloud

► Le SOUNDCLOUD de Gualtiero Dazzi

Ailleurs sur le web

Les invités :
L'équipe de l'émission :