Dimanche 1 novembre 2015
30 min

« Audioportraits » de Laurent Durupt (Diffusion intégrale et portrait)

Dans « Alla Breve » cette semaine la rediffusion d'une partition commandée au pianiste et compositeur Laurent Durupt, pensée comme un autoportrait à cinq facettes : cinq « Audioportraits » pour piano, percussion et dispositif radiophonique, interprété par le Duo LINKS.

« Audioportraits » pour piano, percussions et dispositif radiophonique de Laurent Durupt
Interprété par le Duo Links : Laurent Durupt, piano et Rémi Durupt, percussions
Rediffusion de la commande et création du 30 novembre 2013

Diffusion intégrale
De Laurent Durupt, on a découvert toute cette semaine dans nos Alla breve, les deux facettes de son activité de musicien : celle du compositeur et du pianiste, grâce à la musique de ses Audioportraits dans laquelle il est rejoint par son frère, le percussionniste Rémi Durupt. Ensemble, ils ont fondé le duo Links.
En réalité, c'est bien plus qu'un duo instrumental qui s'exprime dans la pièce en cinq mouvements que Laurent Durupt a imaginée pour cette émission, puisqu'elle met aussi à contribution un accordeur de piano, Franck Guiocheau, et le savoir-faire d'une équipe technique et artistique que le compositeur a pleinement mise à contribution : un preneur de son, Djaïsan Taouss, et Elsa Biston pour la mise en ondes musicales.
Les Audioportraits de Laurent Durupt sont en quelque sorte des autoportraits : ils nous présentent cinq facettes de l'univers sonore de Laurent Durupt. Ces Audioportraits sont aussi "une pièce de radio dans la radio", car Laurent Durupt aime beaucoup la radio et a tenu à valoriser les outils du studio.
Au moment de la création de ces Audioportraits (nov 2013), Laurent Durupt était pensionnaire à la Villa Médicis. Depuis, de l'eau est passée sous les ponts...
Les réalisations n'ont pas manqué, parmi elles Panakoustikon, une collaboration spécifique avec l'Ensemble Artefact basé à Athènes : il s'agit d'une composition "à distance" imaginée à partir de sons enregistrés dans des prisons de femmes en Grèce. Ce Panakoustikon est un exemple des projets atypiques cultivés par Laurent Durupt et qui trouvent leur source d'inspiration dans les contraintes imposées. Laurent Durupt sait s'adapter aux contraintes et sait en jouer surtout ! Son Alla Breve de 2013 était un exemple de "pièce de radio dans la radio".
Il a renoué avec ce type de jeu décalé avec la Nuit acoustique, work in progress imaginé autour de la notion du pouvoir des sons !
Laurent Durupt évoque aussi dans cette émission sa collaboration avec le vidéaste et photographe Malik Neijmi rencontré à la Villa Médicis : un projet intitulé *Une Odyssée.
Le piano est au coeur de la musique de Laurent Durupt. Le Vinyle solo en cours de fabrication en témoigne : un disque à deux visages ; face A, sa version de quelques
Impromptus* de Schubert, face B ses propres pièces pour piano et électroniques composées à la Villa Médicis.

Programmation addistionnelle :

**§ Laurent Durupt*
Sonate en trio pour trio de percussion et électronique . Courante alternative*
Ensemble Links
Pas d'enregistrement commercial

§ Laurent Durupt
Turbine pour instrument à vent et électronique
par Matteo Cesari
Pas d'enregistrement commercial

§ Laurent Durupt
Panakoustikon
par Laurent Durupt et l'Ensemble Artefact
Pas d'enregistrement commercial

§ Laurent Durupt
Nuit acoustique
par l'Ensemble Warning
Pas d'enregistrement commercial

§ Laurent Durupt
Odyssée
par Laurent Durupt, piano et Touda Bouanani, voix
Pas d'enregistrement commercial

§ Laurent Durupt
Hip Hop algorithm, intro
Ensemble Links
Pas d'enregistrement commercial

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :