Dimanche 16 novembre 2014
30 min

« Après avoir contemplé la lune » de Sophie Lacaze (Diffusion intégrale)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Sophie Lacaze, qui a imaginé en 2012 pour les couleurs de l'Orchestre Philharmonique de Radio France cinq instantanés sur le thème de la lune.

« Après avoir contemplé la lune » pour orchestre de Sophie Lacaze
Interprété par l’Orchestre Philharmonique de Radio France
Direction Pierre-André Valade
Rediffusion de la création enregistrée en novembre 2012

Diffusion intégrale
Où que vous soyez au moment où vous écouterez cette émission, si vous l'écoutez en temps réel, la lune aura déjà pointé son nez… La lune est au coeur d'un des Haikaï de Sophie Lacaze pour saxophone, alto et piano. C'est aussi le sujet des cinq pièces qu'elle a imaginées en 2012 pour les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, conduits par Pierre André Valade.
Ecrire un musique simple ; tel pourrait être le credo de Sophie Lacaze, compositrice très à son aise dans les petits formats qui lui permettent de varier à l'infini des matériaux de départ toujours très simples. Ses variations pour orchestre n'échappent pas à la règle.
L'organisation de la nature est un modèle de composition pour Sophie Lacaze.
Elle en a pris plus conscience encore au moment de sa découverte des grands espaces australiens.
"Après avoir contemplé la lune" s'ouvre sur un souvenir de la culture aborigène et de ses légendes ; c'est une évocation de la lune mangée par les esprits, telle que le peintre Denis Nonna l'a cristallisée dans l'une de ses eaux fortes.
Les autres miniatures de la suite ont elles aussi une source d'inspiration iconographique.
Le deuxième tableau est une mise en musique du tableau Whole City de Max Ernst
Le troisième s'inspire d'une photographie de Guy Bompais : La Lune en colère.
La quatrième a pour point de départ Le Domaine d'Arnheim de René Magritte, et la dernière est la mise en musique de la Nuit étoilée sur Saint-Rémy de Van Gogh.

Le parcours musical de Sophie Lacaze s'est fait conjointement à des études d'ingénieur, jusqu'à ce que la musique prenne le dessus. Sophie Lacaze aime faire résonner la musique avec d'autres disciplines artistiques. La littérature est souvent source d'inspiration. Sophie Lacaze a d'ailleurs noué une relation de fidélité avec le comédien Alain Carré, récitant-lecteur de nombreux textes dans ses compositions, regroupées sur l'album monographique Souffles.
Le souffle de la parole traverse également l'une des toutes dernières pages de Sophie Lacaze : Ô Sapienta, sur des textes de Hildegard von Bingen, créée par l'Ensemble Mora Vocis en avril dernier.

Programmation musicale :
Toutes les extraits ci-dessous sont issus du CD
"Sophie Lacaze - works with flutes"
et sont de Sophie Lacaze :
And then there was the sun in the sky, Part II
par Pierre-Yves Artaud (flûte), Phillip Peris (didgeridoo), Pierre-Alain Biget (Dir l'Orchestre de flûte Français)
Het lam Gods II, John The Baptist and the blessed Virgin
Archelogos II
Voices of Australia
Quatre éléments : earth
par Pierre-Yves Artaud (flûte)
CD SOLAL SOL 4250128500050

Sophie Lacaze / Hildegard Von Bingen
O Sapienta
par l'ensemble Mora Vocis
(pas de références commerciales)

Henry Kendall
Broken Words
par l'ensemble Hélios
CD MAGUELONE MAG 3576071111527

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :