Lundi 13 mai 2013

André Bon, Four doors

André Bon, Four doors
André Bon, Four doors

Rediffusion programmée suite à une première diffusion (janvier 2013) malmenée par un mouvement de grève à Radio France.

« Four doors » de André BON
Orchestre Philharmonique de Radio France
Sous la direction de Pierre-André Valade
(Création enregistrée le 10 décembre 2012)

Le site de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France

Le site de Pierre-André Valade

Invités

André Bon

André Bon est né à Lille en 1946. Il fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Paris. Sa rencontre avec Olivier Messiaen comme professeur de composition, ainsi que son passage au Groupe de Recherches Musicales de Radio-France dirigé par Pierre Schaeffer sont déterminants pour sa formation. A sa sortie du Conservatoire il obtient le « Prix de Rome », et part pour deux ans à la Villa Médicis.

Depuis il alterne des activités de création et d'enseignement. De nombreuses distinctions lui sont décernées, parmi lesquelles le Prix Lili Boulanger en 1975, le Prix Hervé Dugardin de la SACEM en 1979, la Bourse Sabbatique de Création du Ministère de la Culture en 1982, le Prix des Compositeurs de la SACEM en 1992, le Prix Monbinne de l'Académie des Beaux-Arts en 1995.

Ses oeuvres lyriques sont également couronnées : Prix de la Meilleure Création Française décerné par la Critique Dramatique et Musicale en 1987 et Prix des Talents Nouveaux de la SACD en 1988 pour son opéra Le Rapt de Perséphone, Prix de la Meilleure Création Française décernée par la SACEM en 1993 pour sa cantate Les Vallées du Cinéma, Prix Samuel Rousseau de l'Académie des Beaux-Arts en 1993 et Prix Wolf-Ebermann » de l'Institut International du Théâtre (Munich) en 1996 pour son opéra La Jeune Fille au Livre, Prix Musique 2009 de la SACD pour son opéra Iq et Ox.

Son catalogue comporte une cinquantaine d'oeuvres, au style affirmé par l'alliance de son goût pour les masses sonores et de son sens mélodique.

Parmi de nombreuses activités dans la vie musicale française, André Bon a enseigné la Musicologie du vingtième siècle à l'Université d'Aix-en-Provence. Il est par ailleurs nommé à plusieurs reprises compositeur en résidence, notamment auprès de l'"Atlantic Art Center" de Floride et de la Fondation Henry Clews de la Napoule.

En 1999, il obtient le « Prix de Kyoto » dans le cadre du programme AFAA du Ministère des Affaires Etrangères et réside six mois à la Villa Kujoyama. A son retour il est nommé professeur de composition au Conservatoire Américain de Fontainebleau, puis au Conservatoire d'Argenteuil.

Le site d'André Bon

L'équipe de l'émission :