All that Jazz
Programmation musicale
Samedi 3 janvier 2015
59 min

Django Reinhardt (1/4) : du bal au Hot Club (1928-1937)

« Le génie n’a pas à se justifier : il est ! » déclarait le contrebassiste Louis Vola. Le guitariste Django Reinhardt, gravement blessé dans l'incendie de sa roulotte, adapte ses techniques de jeu et donne ainsi naissance à un style inédit. Plus de soixante ans après sa disparition, il reste considéré comme l'un des meilleurs guitaristes de jazz, tout en étant symbole de la culture tzigane. Premier volet de notre série d'émissions, consacré aujourd'hui à ses premiers enregistrements et aux débuts du Quintette du Hot Club de France.

Django Reinhardt naît le 23 janvier 1910 en Belgique, dans une famille « sinti ». Pendant ses jeunes années, la roulotte familiale voit du pays, avant de se fixer au sud de Paris. Le jeune Jean Reinhardt, dit « Django », découvre la musique par la pratique du violon puis du banjo ; il est sollicité dans l’orchestre paternel. Adolescent il joue dans les cours d’immeuble, les cabarets et les bals, se fait progressivement repérer et suscite l’intérêt des accordéonistes pour ses talents d'accompagnateur. C’est l’un d’entre eux, JeanVaissade, qui lui permet de laisser une première trace enregistrée, le 20 juin 1928. Il a alors 18 ans.

La même année, alors que sa carrière semble prendre un tournant décisif, la roulotte de Django prend feu. Le jeune musicien est gravement brûlé, il perd l’usage de l’auriculaire et de l’annulaire de la main gauche. C'est au cours de ses longs mois d'hospitalisation que son frère Joseph lui apporte une guitare, sur laquelle Django s'invente une nouvelle technique de jeu.
A sa sortie d’hôpital, guitariste, il découvre le jazz par l’intermédiaire du peintre et photographe Emile Savitry sur la côte d’Azur, et intègre l’orchestre du Lido de Toulon, dirigé par le contrebassiste LouisVola. C'est au côté de cette formation que sont enregistrées les premières traces de Django à la guitare, le 28 mai 1931. Django a 21 ans.

De retour à Paris, Django fréquente les musiciens de jazz dans les boîtes de la capitale. Il y rencontre le pianiste et violoniste StéphaneGrappelli, accompagne les chanteurs et des petites formations. L'année 1934 sera décisive pour le guitariste : il est repéré par Pierre Nourry, l’un des créateurs du Hot Club de France, qui lui fait enregistrer une « démo » de quatre titres. Django est accompagné par son frère Joseph et le contrebassiste Juan Fernandez. La même année voit la fondation du quintette avec Stéphane Grappelli, rejoint par le guitariste RogerChaput et le contrebassiste Louis Vola, puis son frère JosephReinhardt. Un premier concert est organisé par le Hot Club le 2 décembre 1934 à l’Ecole Normale de Musique.

Entre 1936 et l'automne 1937, Django poursuit les collaborations hors de ses activités en quintette : avec l’altiste Benny Carter le ténor Coleman Hawkins, des musiciens américains de première catégorie, avec le guitariste Loulou Gasté, ou encore le fougueux violoniste Michel Warlop et le grand violoniste américain Eddie South, pour une rencontre au sommet le 29 septembre 1937.

La Haye, 1937 : le Quintette du Hot Club de France, « grande attraction » du concours de la Ligue de Jazz Néerlandaise :

► Programmation musicale :
Charles Borel-Clerc (1879-1959)
Ma régulière
Jean Vaissade, accordéon
Django Reinhardt, banjo
Musicien non identifié, jazzoflûte
Enr. 20 juin 1928
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 1 »
Frémeaux & Associés FA 301

Larena / J. Pesenti
Carinosa
Louis Vola et son orchestre du Lido de Toulon
Django Reinhardt, guitare
Louis Vola, direction
Enr. 28 mai 1931 (Toulon)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 1 »
Frémeaux & Associés FA 301

J. & P. Bastia
Parce que je vous aime
Eliane de Creus, voix
Jean Sablon, voix
Michel Emer, piano
Django Reinhardt, guitare
Max Elloy, batterie
Enr. 14 mars 1933
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 1 »
Frémeaux & Associés FA 301

A. Johnston / S. Coslow / L. Palex / L. Hennevé
Le Jour où je te vis
Jean Sablon, voix
André Ekyan et son orchestre jazz
André Ekyan, saxophone alto, clarinette
Stéphane Grappelli, violon
Michel Emer, piano
Django Reinhardt, guitare
Enr. 16 janvier 1934
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 1 »
Frémeaux & Associés FA 301

D. J. LaRocca
Tiger Rag
Django Reinhardt, guitare solo
Joseph Reinhardt, guitare rythmique
Juan Fernandez, contrebasse
Enr. août 1934
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 2 »
Frémeaux & Associés FA 302

Harry Akst / Sam M. Lewis / Joe Young
Dinah
Quintette du Hot Club de France
Stéphane Grappelli, violon
Django Reinhardt, guitare solo
Joseph Reinhardt, Roger Chaput, guitares rythmiques
Louis Vola, contrebasse
Enr. 28 décembre 1934 (Paris)
Django Reinhardt « Rétrospective »
Saga 038 161-2

Victor Young / Will J. Harris
Sweet Sue
Jerry Mengo, voix
Quintette du Hot Club de France
Stéphane Grappelli, violon
Django Reinhardt, guitare solo
Joseph Reinhardt, Roger Chaput, guitares rythmiques
Louis Vola, contrebasse
Enr. 6 mars 1935 (Paris)
Django Reinhardt « Rétrospective »
Saga 038 161-2

Johnny Hess / Charles Trenet
Rendez-vous sous la pluie
Jean Sablon, voix
Stéphane Grappelli, piano
Django Reinhardt, guitare solo
Joseph Reinhardt, guitare
Louis Vola, contrebasse
Enr. 7 décembre 1935 (Paris)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 4 »
Frémeaux & Associés FA 304

Marceau van Hoorebeke
Crazy Strings
Michel Warlop et son orchestre
Alex Renard, trompette
Maurice Cizeron, saxophone
Alix Combelle, saxophone ténor
Michel Warlop, violon, direction
Emil Stern, piano
Django Reinhardt, guitare solo
Joseph Reinhardt, guitare
Louis Vola, contrebasse
Enr. 14 avril 1936 (Paris)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 4 »
Frémeaux & Associés FA 304

Philip Braham / Douglas Furber
Limehouse Blues
Quintette du Hot Club de France
Stéphane Grappelli, violon
Django Reinhardt, guitare solo
Joseph Reinhardt, Pierre Baro Ferret, guitares rythmiques
Lucien Simoëns, contrebasse
Enr. 4 mai 1936 (Paris)
Django Reinhardt « Rétrospective »
Saga 038 161-2

Ted Snyder / Harry B. Smith / Francis Wheeler
The Sheik of Araby
Quintette du Hot Club de France
Stéphane Grappelli, violon
Django Reinhardt, guitare solo
Pierre Baro Ferret, Marcel Bianchi, guitares rythmiques
Louis Vola, contrebasse
Enr. 26 avril 1937 (Paris)
Django Reinhardt « Rétrospective »
Saga 038 161-2

Django Reinhardt
Improvisation n° 1
Django Reinhardt, guitare solo
Enr. 27 avril 1937 (Paris)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 5 »
Frémeaux & Associés FA 305

Fats Waller / Andy Razaf
Honeysuckle Rose
Coleman Hawkins and his all star Jam Band
Benny Carter, saxophone alto et arrangement
André Ekyan, saxophone alto
Coleman Hawkins, Alix Combelle, saxophones ténor
Stéphane Grappelli, piano
Django Reinhardt, guitare
Eugène d’Hellemmes, contrebasse
Tommy Benford, batterie
Enr. 28 avril 1937 (Paris)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 5 »
Frémeaux & Associés FA 305

Kahn / Caesar / Meyer
Crazy Rhythm
Coleman Hawkins and his all star Jam Band
Benny Carter, saxophone alto et arrangement
André Ekyan, saxophone alto
Coleman Hawkins, Alix Combelle, saxophones ténor
Stéphane Grappelli, piano
Django Reinhardt, guitare
Eugène d’Hellemmes, contrebasse
Tommy Benford, batterie
Enr. 28 avril 1937 (Paris)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 5 »
Frémeaux & Associés FA 305

W. C. Handy
Saint Louis Blues
Django Reinhardt, guitare solo
Loulou Gasté, guitare
Eugène d’Hellemmes, contrebasse
Enr. 9 septembre 1937 (Paris)
Django Reinhardt « Rétrospective »
Saga 038 161-2

George Gershwin / Ira Gershwin
Lady Be Good
Michel Warlop, Stéphane Grappelli, Eddie South, violons
Django Reinhardt, guitare solo
Roger Chaput, guitare
Wilson Myers, contrebasse
Enr. 29 septembre 1937 (Paris)
Django Reinhardt « Intégrale, Volume 6 »
Frémeaux & Associés FA 306

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :
Mots clés :