All that Jazz
Programmation musicale
Samedi 2 mai 2015
59 min

Charles Mingus (3/4) : les années 60

Compositeur, contrebassiste et chef d’orchestre, Charles Mingus est l’un des personnages les plus fascinants de l’histoire du jazz. Troisième épisode d'une série d'émissions consacrée à l’œuvre de ce musicien qui se fit d'abord connaître comme sideman, avant d'être un chef de bande engagé.

Après nous être arrêtés en novembre 1959, nous parcourons aujourd’hui les années 60 à grandes enjambées. Une décennie au cours de laquelle Charles Mingus mêle le blues et ses propres racines spirituelles dans des compositions transcendées par l'énergie des concerts. Affleure également son inspiration politique, qui le voit s’opposer violemment au gouverneur de l’Arkansas, Orval Faubus, tristement célèbre pour s’être montré hostile à la scolarisation de jeunes élèves noirs dans le lycée central de Little Rock en 1957-1958, à travers ses Fables of Faubus. Une pièce qu'il reprendra dans une version non expurgée parue sur le label Candid en 1960.

Désireux de « se libérer de toutes les chaînes, les chaînes invisibles comme les chaînes réelles », il laisse en 1961, sur le disque « Oh Yeah », la contrebasse à son confrère Doug Watkins afin de se concentrer sur le piano. C’est aussi l’occasion d’accueillir dans son groupe le polyinstrumentiste Roland Kirk, aux côtés des habitués Jimmy Knepper au trombone, Eric Dolphy à l’alto, Booker Erivin au ténor et DannieRichmond à la batterie.

En septembre 1962, Charles Mingus se retrouve en trio aux côtés de son camarade de bebop le batteur Max Roach, et de son idole de toujours, Duke Ellington, pour la composition ellingtonienne Fleurette africaine.
En amoureux fou de Duke Ellington, Mingus se montre souvent proche de son modèle lorsqu’il se confie au piano solo. Tel est le cas en juillet 1963, pour un album entier gravé pour le label Impulse.

Au cours du printemps de l’année suivante, en 1964, Charles Mingus est en tournée avec un sextette idéal : Eric Dolphy, qui alterne entre l’alto, la clarinette basse et la flûte, le saxophoniste ténor Clifford Jordan, le trompettiste Johnny Coles, le pianiste Jaki Byard et le batteur Dannie Richmond. On les suit à la trace, grâce à des enregistrements de concerts, en mars à la Cornell University, en avril à New York, en Europe, notamment à Paris, à la Salle Wagram puis au Théâtre des Champs Elysées, sans Johnny Coles, malade. Quant à Dolphy, il mourra à Berlin en juin de la même année - ces enregistrements constituent des témoignages historiques de première main, aujourd’hui réédités.

Profondément imprégnées par le répertoire New Orleans comme par le blues, les compositions de Charles Mingus traduisent son attachement à ses racines et à l’histoire de la musique américaine, lui qui aimait parcourir toute l’épopée du jazz.

**Charles Mingus accompagné du pianiste**** Bud Powell, des saxophonistes**** Eric Dolphy et****Booker Ervin, du trompettiste**** Ted Curson et du batteur ****Dannie Richmond **, au Festival de Jazz d'Antibes le 13 juillet 1960 :

** Programmation musicale :
**
Charles Mingus (1922-1979)
Wednesday Night Prayer Meeting
Ted Curson, trompette
Eric Dolphy, saxophone alto
Booker Ervin, saxophone ténor
Charles Mingus, contrebasse
Dannie Richmond, batterie
Enr. 13 juillet 1960 (Antibes, festival)
Charles Mingus « At Antibes »
Atlantic Jazz 7567-90532-2

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Original Faubus Fables
Ted Curson, trompette
Eric Dolphy, saxophone alto et clarinette basse
Charles Mingus, contrebasse
Dannie Richmond**, batterie
Enr. 20 octobre 1960 (NYC)
Charles Mingus « Presents Charles Mingus »
Candid CCD 79005

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Ecclusiastics
Roland Kirk, saxophones
Booker Ervin, saxophone ténor
Jimmy Knepper, trombone
Eric Dolphy, saxophone alto et clarinette basse
Charles Mingus, piano et voix
Doug Watkins, contrebasse
Dannie Richmond**, batterie
Enr. 6 novembre 1961 (NYC)
Charles Mingus « Oh Yeah »
Atlantic R2 75589

**♫ Duke Ellington (1899-1974)
Fleurette africaine (African Flower)
Duke Ellington, piano
Charles Mingus, contrebasse
Max Roach**, batterie
Enr. 17 septembre 1962 (NYC)
Duke Ellington « Money Jungle »
Blue Note CDP 7 46398 2

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Orange Was The Color Of Her Dress, Then Blue Silk
Charles Mingus**, piano
Enr. 30 juillet 1963 (NYC)
Charles Mingus « Mingus Plays Piano »
Impulse IMP 12172

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Theme For Lester Young
Eddie Preston, Richard Williams, trompettes
Britt Woodman, trombone
Don Butterfield, tuba
Jerome Richardson, soprano, baryton et flûte
Dick Hafer, ténor, clarinette et flûte
Booker Ervin, saxophone ténor
Eric Dolphy, saxophone alto et flûte
Jaki Byard, piano
Charles Mingus, contrebasse
Walter Perkins**, batterie
Enr. 20 septembre 1963 (NYC)
Charles Mingus « Mingus Mingus Mingus Mingus Mingus »
Impulse IMP 11702

**♫ Duke Ellington (1899-1974)
Sophisticated Lady
Jaki Byard, piano
Charles Mingus**, contrebasse
Enr. 19 avril 1964 (Paris, TCE)
Charles Mingus « The Great Concert of Charles Mingus »
Universal 980 691 3

**♫ Kid Ory (1886-1973)
Muskrat Ramble
Hobart Dotson, Lonnie Hillyer, Jimmy Owens, trompettes
Charles McPherson, saxophone alto
Julius Watkins, cor
Howard Johnson, tuba
Charles Mingus, contrebasse
Dannie Richmond**, batterie
Enr. 25 septembre 1965 (UCLA)
Charles Mingus « Music Written For Monterey 1965 »
Sue Mingus Music 984 275-9

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :