All that Jazz
Programmation musicale
Samedi 18 avril 2015
59 min

Charles Mingus (1/4) : les débuts (1947-1955)

Compositeur, contrebassiste et chef d’orchestre, Charles Mingus est l’un des personnages les plus fascinants de l’histoire du jazz. Premier épisode d'une série d'émissions consacrée à l’œuvre de ce musicien qui se fit d'abord connaître comme sideman, avant de diriger ses propres workshops.

Né en avril 1922 en Arizona, c’est à Watts, un quartier de Los Angeles, que Mingus grandit, dans une famille aux multiples racines. Très jeune, il montre un intérêt développé pour la musique, est amoureux fou de l’orchestre de Duke Ellington. Le jeune Charles étudie le trombone et le violoncelle, et se met à la contrebasse sur les conseils de son ami d’enfance, le saxophoniste Buddy Collette. Parallèlement à son apprentissage auprès de son aîné Red Callender, Mingus écrit de la musique, dans un style moderne qui doit aussi à ses connaissances dans le domaine classique. Ces partitions retiendront l’attention du compositeur Gunther Schuller, beaucoup plus tard.

Mais c’est avant tout comme contrebassiste qu’il se fait reconnaître ; accompagnateur recherché alors qu’il a une vingtaine d’années, on le retrouve sur scène ou en studio aux côtés de Lee Young, Barney Bigard, Louis Armstrong, Kid Ory, Illinois Jacquet, Dinah Washington ou Howard McGhee… En 1947, le jeune Charles Mingus, vingt-cinq ans, est engagé par Lionel Hampton qui joue et enregistre quelques-unes de ses compositions. Mingus restera quelque temps au sein de la formation de Hampton, puis reprendra sa liberté, connaissant une période de vaches maigres, avant de se faire de nouveau remarquer au sein du trio d’un autre vibraphoniste, Red Norvo. Il y côtoie le guitariste virtuose Tal Farlow, en 1950. On le retrouve à cette époque au sein d’autres trios, dont celui du pianiste Billy Taylor.

Mais Charles Mingus veut aussi jouer ses propres compositions : il réunit autour de lui quelques musiciens intéressés par une démarche plus expérimentale, et fonde au début de l’année 1952 son propre label de disques, Debut, afin de pouvoir enregistrer sans contraintes de nature commerciale. Quelques jours avant son trentième anniversaire, en avril 1952, Mingus montre tout son intérêt pour les conceptions très avant-gardistes de Lennie Tristano en organisant la première séance d’enregistrement de son label sous les auspices du pianiste, qui joue le rôle d’ingénieur du son pour l’occasion, puisque la séance se déroule dans son propre studio ! Debut accueillera également le jeune pianiste Paul Bley, pour son premier enregistrement... tout comme une vedette en quête de label : Miles Davis.

En 1953, Mingus connaît une sorte de consécration personnelle en rejoignant l’orchestre de son idole Duke Ellington comme remplaçant du bassiste Wendell Marshall. Le rêve sera vite interrompu : Ellington se sépare de Mingus à la suite d'une bagarre sur scène avec le tromboniste Juan Tizol. Mais l’événement le plus important pour le bassiste et pour sa nouvelle activité de producteur phonographique, en cette année 1953, c’est un concert enregistré pour le label Debut, à Toronto, au Canada. Réunissant une sorte de all stars du bebop, avec Dizzy Gillespie à la trompette, Charlie Parker au saxophone alto, Bud Powell au piano, Max Roach à la batterie et Mingus lui-même à la contrebasse, pour un concert devenu un classique du jazz moderne. Les années suivantes, Mingus fera avancer ses idées « modernistes » en collaborant notamment avec le saxophoniste et compositeur Teo Macero, et en dirigeant des workshops (des ateliers) dont l'excitation, l'émulation, l'esprit amorcent les chefs-d'oeuvre qui naîtront dans les années suivantes.

Charles Mingus et le batteur Rudy Nichols accompagnent la chanteuse et pianiste Hazel Scott, dans les années 1950 :

►Programmation musicale :
**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Mingus Fingers
Lionel Hampton and his orchestra
Lionel Hampton, vibraphone et direction
Charles Mingus**, contrebasse et arrangement
Enr. 10 novembre 1947 (LA)
Charles Mingus « The Quintessence »
Frémeaux & Associés FA 293

**♫ Denzil Best (1917-1965)
Move
Red Norvo Trio
Red Norvo, vibraphone
Tal Farlow, guitare
Charles Mingus**, contrebasse
Enr. 31 octobre 1950 (Chicago)
Red Norvo « 1950-1951 »
Classics 1422

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Extrasensory Perception
Lee Konitz, saxophone alto
Phyllis Pinkerton, piano
George Koutzen, violoncelle
Charles Mingus, contrebasse
Al Levitt**, batterie
Enr. 12 avril 1952 (studio de Lennie Tristano, NYC)
Charles Mingus « The Complete Debut Recordings »
Debut 100.012

**♫ Oscar Hammerstein / Jerome Kern
All The Things You Are
Dizzy Gillespie, trompette
Charlie Parker, saxophone alto
Bud Powell, piano
Charles Mingus, contrebasse
Max Roach**, batterie
Enr. 15 mai 1953 (Massey Hall, Toronto, Canada)
Charles Mingus « The Complete Debut Recordings »
Debut 100.012

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Chazzanova
J. J. Johnson, Kai Winding, Bennie Green, Willie Dennis, trombones
John Lewis, piano
Charles Mingus, contrebasse
Art Taylor**, batterie
Enr. 18 septembre 1953 (NYC)
Charles Mingus « The Complete Debut Recordings »
Debut 100.012

**♫ Paul Bley (né en 1932)
Spontaneous Combustion
Paul Bley, piano
Charles Mingus, contrebasse
Art Blakey**, batterie
Enr. 30 novembre 1953 (NYC)
Charles Mingus « The Complete Debut Recordings »
Debut 100.012

**♫ Vincent Youmans (1898-1946)
Tea For Two
Charles Mingus Jazz Composers Workshop
John LaPorta, saxophone alto, clarinette
Teo Macero, saxophone ténor, saxophone baryton
George Barrow, saxophone baryton
Mal Waldron, piano
Charles Mingus, contrebasse et direction
Rudy Nichols**, batterie
Enr. 31 octobre 1954 (NYC)
Charles Mingus « The Quintessence »
Frémeaux & Associés FA

**♫ Arthur Schwartz (1900-1984) / Howard Dietz (1896-1983)
Alone Together
Miles Davis, trompette
Britt Woodman, trombone
Teddy Charles, vibraphone
Charles Mingus, contrebasse
Elvin Jones**, batterie
Enr. 9 juillet 1955 (RvG)
Charles Mingus « The Complete Debut Recordings »
Debut 100.012

**♫ Charles Mingus (1922-1979)
Jump Monk
Eddie Bert, trombone
George Barrow, saxophone ténor
Mal Waldron, piano
Charles Mingus, contrebasse
Willie Jones**, batterie
Enr. 23 décembre 1955 (Café Bohemia, NYC)
Charles Mingus « The Complete Debut Recordings »
Debut 100.012

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :