All that Jazz
Programmation musicale
Samedi 27 décembre 2014
59 min

Bill Evans (4/4) : les années Warner (1977-1980)

Bill Evans fait partie de cette catégorie de musiciens de jazz disparus trop jeunes. Remarquable pianiste au toucher étudié, marqué par le travail des classiques de la musique européenne, son empreinte artistique et ses idées continuent aujourd’hui d’irriguer le jazz contemporain. Tout au long du mois de décembre, explorons l'univers du pianiste et compositeur Bill Evans, l’un des musiciens les plus marquants de sa génération. Quatrième et ultime volet, consacré à ses dernières années.

Quelques semaines après l'enregistrement de l'album « I Will Say Goodbye », en mai 1977 à Berkeley, et juste avant de se séparer pour toujours, le trio formé par Bill Evans avec le bassiste Eddie Gomez et le batteur Eliot Zigmund enregistre pour Warner, à Los Angeles, le disque « You Must Believe In Spring », publié en 1981 de manière posthume.
Bill Evans mettra quelques temps à reconstituer un trio. C'est après plusieurs tentatives qu'il dénichera en 1978 la perle rare en la personne d’un jeune contrebassiste virtuose de vingt-cinq ans, qui jouait alors chez Woody Herman : Marc Johnson. Ce trio sera complété l'année suivante avec le batteur Joe LaBarbera, qui constituera la paire idéale avec Johnson pendant les vingt mois qui restent à vivre au pianiste. Bill Evans profite de ce trio solide pour défricher de nouveaux territoires, mais aussi pour revisiter son ancien répertoire en se plongeant dans le vieux fonds des standards.
Un sentiment d'urgence se fait ressentir lors de ces derniers mois, des bandes-sons enregistrées dans son lieu fétiche new-yorkais le Village Vanguard en juin 1980, jusqu'aux enregistrements au Keystone Korner de San Francisco, le dernier engagement entièrement honoré par Bill Evans, au cours duquel il interprète son testament musical, Letter To Evan, destiné à son fils Evan, qui avait tout juste cinq ans à la mort de son père, le 15 septembre 1980.

L'un des derniers live du trio constitué par Bill Evans, le contrebassiste Marc Johnson et le batteur Joe LaBarbera, en 1980 pour la télévision norvégienne :

** Programmation musicale :
**
Michel Legrand (né en 1932)
You Must Believe in Spring
Bill Evans, piano
Eddie Gomez, contrebasse
Eliot Zigmund, batterie
Enr. 23-25 août 1977 (Hollywood)
Bill Evans « You Must Believe In Spring »
Warner Bros. 7599-23504-9

**♫ Paul Simon (né en 1941)
I Do It For Your Love
Toots Thielemans, harmonica
Bill Evans, piano
Marc Johnson**, contrebasse
Enr. 30-31 octobre, 1er-2 novembre 1978 (NYC)
Bill Evans « Affinity »
Warner Bros. 7599-27387-2

**♫ Wayne King (1901-1985) / Egbert Van Alstyne (1878-1951) / Victor Young (1900-1956)
Beautiful Love
Bill Evans, piano
Marc Johnson, contrebasse
Joe LaBarbera**, batterie
Enr. 26 novembre 1979 (Espace Cardin, Paris)
Bill Evans « The Paris Concert : Edition One »
Elektra 7559-60164-2

**♫ Miles Davis (1926-1991)
Nardis
Bill Evans, piano
Marc Johnson, contrebasse
Joe LaBarbera**, batterie
Enr. 26 novembre 1979 (Espace Cardin, Paris)
Bill Evans « The Paris Concert : Edition Two »
Elektra 7559-60311-2

**♫ Bill Evans (1929-1980)
Bill’s Hit Tune
Bill Evans, piano
Marc Johnson, contrebasse
Joe LaBarbera**, batterie
Enr. 4 juin 1980 (NYC, Village Vanguard)
Bill Evans Trio « Highlights From Turn Out The Stars »
Warner Bros. 9362-46425-2

**♫ Bill Evans (1929-1980)
Letter To Evan
Bill Evans, piano
Marc Johnson, contrebasse
Joe LaBarbera**, batterie
Enr. 3 septembre 1980 (San Francisco, Keystone Korner)
Bill Evans Trio « The Last Waltz »
Milestone 8MCD-4430-2

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Mots clés :