All that Jazz
Programmation musicale
Samedi 6 décembre 2014
59 min

Bill Evans (1/4) : les années Riverside (1956-1962)

Bill Evans fait partie de cette catégorie de musiciens de jazz disparus trop jeunes. Remarquable pianiste au toucher étudié, marqué par le travail des classiques de la musique européenne, son empreinte artistique et ses idées continuent aujourd’hui d’irriguer le jazz contemporain. Tout au long du mois de décembre, explorons l'univers du pianiste et compositeur Bill Evans, l’un des musiciens les plus marquants de sa génération. Premier volet, de ses débuts pour la maison Riverside à son premier album en quintette.

Comme beaucoup de jazzmen nés dans la première moitié du vingtième siècle, les racines familiales de Bill Evans sont européennes : celtes par son père d’origine galloise, et ancrées dans l’Europe de l’Est par sa mère d’origine ruthène, aux confins de l’actuelle Ukraine. Né à Plainfield, dans le New Jersey, le jeune William Evans étudie le violon et le piano, abandonne le premier, mais choisit définitivement la musique qu’il étudie à l’université de Louisiane dont il sort diplômé en 1950. Il s’intéresse déjà au jazz, se passionne pour ses aînés, aussi bien pour l’élégant Nat King Cole que pour le fougueux Bud Powell, tout en accordant une oreille privilégiée à d’autres musiciens novateurs, certains en pleine lumière comme George Shearing, ou de réputation plus confidentielle comme Lennie Tristano. C’est sans doute cette ouverture d’esprit qui le fait très vite repérer des esprits curieux lorsqu’il s’installe à New York au milieu des années 50.

Après une collaboration avec le clarinettiste Tony Scott et le compositeur et chef d’orchestre George Russell, qui lui confie les parties virtuoses de son Concerto for Billy the Kid, Bill Evans signe en 1956 un premier disque sous son nom pour la maison Riverside. "Sideman" très demandé, Bill Evans prend encore davantage la lumière lorsque Miles Davis fait appel à lui au sein de son célèbre quintette.
En cette même année 1959, Bill Evans constitue son trio avec le contrebassiste Scott LaFaro, qui vient rejoindre à ses côtés le batteur Paul Motian. Cet événement sera déterminant dans sa trajectoire artistique : ensemble, les trois musiciens réinventent l’interplay, l’interaction entre les musiciens, en émancipant la rythmique de son simple rôle de soutien. Après la disparition tragique de Scott LaFaro, a qui succède Chuck Israels, Bill Evans s’associera pour la première fois au disque avec le guitariste Jim Hall, en duo puis en quintette avec le trompettiste Freddie Hubbard, le contrebassiste Percy Heath et le batteur Philly Joe Jones.

In your own sweet way: Bill Evans en 1962, avec Chuck Israels à la contrebasse et Paul Motian à la batterie :

► Programmation musicale :

Bill Evans (1929-1980)
Waltz For Debby
Bill Evans, piano
Enr. 18 septembre 1956 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
L’Art de la Fugue (extrait)
Bill Evans, piano
Enr. années 70 (NYC)
Bill Evans « Practice Tape n° 1 »
E3 Records E3R0013-01

Bill Evans (1929-1980)
Five
Bill Evans, piano
Teddy Kotick, contrebasse
Paul Motian, batterie
Enr. 27 septembre 1956 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Bill Evans (1929-1980)
Peace Piece
Bill Evans, piano
Enr. 15 décembre 1958 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Cy Coleman (1929-2004) / Carolyn Leigh (1926-1983)
Witchcraft
Bill Evans, piano
Scott LaFaro, contrebasse
Paul Motian, batterie
Enr. 28 décembre 1959 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Miles Davis (1926-1991)
Nardis
Bill Evans, piano
Scott LaFaro, contrebasse
Paul Motian, batterie
Enr. 2 février 1961 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Scott LaFaro (1936-1961)
Gloria’s Step
Bill Evans, piano
Scott LaFaro, contrebasse
Paul Motian, batterie
Enr. 25 juin 1961 (Village Vanguard, NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Bill Evans (1929-1980)
Very Early
Bill Evans, piano
Chuck Israels, contrebasse
Paul Motian, batterie
Enr. 29 mai 1962 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Bill Evans (1929-1980)
34 Skidoo
Bill Evans, piano
Chuck Israels, contrebasse
Paul Motian, batterie
Enr. 29 mai 1962 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Bill Evans (1929-1980)
Interplay
Freddie Hubbard, trompette
Bill Evans, piano
Jim Hall, guitare
Percy Heath, contrebasse
Philly Joe Jones, batterie
Enr. 16 juillet 1962 (NYC)
Bill Evans « The Complete Riverside Recordings »
Riverside 12RCD 018-2

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Mots clés :