A l'improviste
Magazine
Jeudi 12 avril 2018
1h

Le trio EKT en concert public à Radio France

Un étonnant trio dans notre studio ce 12 mars ! le Trio EKT : E comme eRikm, K comme Kimmig, T comme Tzschoppe ; sur la scène, des platines et un dispositif électronique, un violon amplifié et des percussions...

Le trio EKT en concert public à Radio France
Trio EKT, © olaftzschoppe.de

... Au-delà des matières propres à chacun des musiciens improvisateurs, il y a trois sensibilités, trois parcours :

eRikm est artiste sonore, son univers est polymorphe mais il a évolué vers la musique concrète.
Harald Kimmig, violoniste actif à Freiburg, est un musicien actif dans le jazz et free jazz depuis toujours (collaborations avec deux grands musiciens aujourd’hui disparus, Peter Kowald et Cecil Taylor).
Olaf Tzschoppe, percussionniste très actif dans le domaine des musiques dites contemporaines (il a fait partie des Percussions de Strasbourg).

Trois parcours donc, et surtout trois façons d’organiser le matériau sonore, trois relations physiques aux sons, si bien que quand ils improvisent ensemble, de nouvelles formes apparaissent.
Selon l’endroit où la rencontre a lieu, et selon le dispositif d’eRikm, la matière sonore s’organise presque comme une composition en temps réel.
Sur ses platines, eRikm pose au gré du jeu quantité de musiques, de sons fixés, parmi lesquels les Pleïades de Iannis Xenakis, joué par les Percussions de Strasbourg…. Et donc Olaf Tzschoppe… forme de mise en abîme !

Les sons du vinyle apportent avec leurs craquements cette vie, que recherche eRikm dans les sons fixés.  
Choc de matières, chocs et frictions, frottements, rencontre, dialogue… Le violon amplifié d'Harald Kimmig et les percussions d'Olaf Tzschoppe viennent dialoguer avec les platines et l’électronique d' eRikm, artiste sonore dont l’univers joue avec notre mémoire par le truchement des sons fixés, transformés et joués.
Quand l’acoustique rencontre l’électroacoustique, on a le sentiment que le défi est encore plus grand, qu’il y a une part d’imprévisibilité bien plus importante (car eRikm, s’il le veut, peut complètement couvrir le violon et la percussion)...

Retrouvez eRikm dans un tout nouveau disque des Percussions de Strasbourg: Drum Machines, à paraître sur le label des Percussions des Strasbourg ! 

http://www\.percussionsdestrasbourg\.com/repertoire/drum\-machines/

en complément de ce programme:

Harald Kimmig,  CD Im Freien
Hybrid CD 15

https://www\.discogs\.com/de/Harald\-Kimmig\-Violin\-Solo\-Im\-Freien/release/2260873

L'équipe de l'émission :