Jeudi 25 avril 2019
1h

Concert A l’Improviste à l’Alliance française avec le collectif « La Croche et le Marteau »

A l'Improviste s'est jouée en quintette le 11 mars au Théâtre de l'Alliance française (Paris) grâce au jeune collectif parisien la Croche et le Marteau. Résultat de cette session : une mosaïque d'improvisations finement ciselées, du duo au quintette.

Concert A l’Improviste à l’Alliance française avec le collectif « La Croche et le Marteau »
La Croche et le Marteau pendant les balances à l'Alliance française, © Radio France / Soizic Noël

Prochain enregistrement public "A l'improviste" au Théâtre de l'Alliance française Le lundi 13 mai 2019 à 19h30, avec :   

SOLO :Violaine Lochu (voix, accordéon)
&
TRIO :Michael Nick (violon), Yaping Wang (yangqin) & Diemo Schwarz (électronique)
Réservation obligatoire sur le site desémissions publiquesde Radio France

Diffusion du jour :      

A l’Improviste Hors les murs à l’Alliance française :   Avec le collectif «La Croche et le Marteau»
Avec Elsa Moatti (violon), Victor Aubert (contrebasse), Tom Georgel (piano), Maël Bailly (alto) & Léo Margue (saxophone)
Concert enregistré en public le 11 mars 2019 au Théâtre de l’Alliance française à Paris

Cette session du 11 mars aurait dû se jouer en solo. En tout cas, l'idée première était d'inviter la jeune violoniste Elsa Moatti à improviser. Mais le solo s'est vite transformé en quintette car la musicienne  aime partager ! De plus, les occasions de jouer en collectif ne sont pas si fréquentes. La Croche et le Marteauest née un jour de manifestation contre la Loi travail. On pense souvent que les jeunes musiciens vivent dans leur bulle, mais Elsa Moatti et ses comparses de jeu ont battu le pavé cette année là et leur slogan était... la Croche et le Marteau !

La Croche et le Marteaua une autre origine : elle est née dans le giron du CNSMdP, et plus exactement dans la "grotte" (c'est le mot utilisé par Elsa Moatti)  que constitue la Classe d'Improvisation générative de ce conservatoire (Alexandros Markeas et Vincent Lê Quang). C'est dans cette classe très ouverte que les cinq musiciens du collectif ont pris le goût de l'improvisation, sans toutefois ne faire qu'improviser. Elsa joue aussi de la musique baroque et classique. L'altiste Maël Bailly étudie la composition et joue des musiques d'Europe de l'Est. Le saxophoniste Léo Margue est aussi chef d'orchestre (il est devenu chef assistant de trois orchestres français). Le pianiste Tom Georgel est actif aussi comme compositeur. Le contrebassiste Victor Aubert s'intéresse beaucoup au jazz, mais l'improvisation a été une vraie libération.

Improviser à 5 est toujours un défi. Les musiciens de cette session ont choisi de varier les éclairages et de faire entendre toutes les richesses de timbres du quintette, en jouant sur les contrastes et les changements d'atmosphères.

Ils nous offrent par conséquent pas moins de 10 saynètes qui dessinent un parcours. Tout se joue dans la fluidité et l'écoute !

L'équipe de l'émission :