A l'improviste
Magazine
Jeudi 3 janvier 2019
1h

Concert A l'Improviste : Frédéric Stochl et Florentin Ginot, contrebasses

Dans A l’Improviste ce soir, les improvisations de deux contrebassistes complices : Florentin Ginot et Frédéric Stochl. Ils étaient nos invités au Théâtre de l’Alliance française le 10 décembre dernier.

Concert A l'Improviste : Frédéric Stochl et Florentin Ginot, contrebasses
Florentin Ginot et Frédéric Stochl au Théâtre de l'Alliance française, © Radio France / Soizic Noël

Concert "A l'improviste Hors les Murs", avecFrédéric StochletFlorentin Ginot, contrebasses
Enregistré en public le 10 décembre 2018 au Théâtre de l’Alliance Française
Emission présentée en direct par Anne Montaron

Au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris, il y a des classes un peu marginales, moins attendues que les autres.
Pendant plusieurs années le contrebassiste Frédéric Stochl a animé l’une de ces classes : un atelier de théâtre instrumental, destiné à libérer les instrumentistes par une approche corporelle et vocale souvent délaissée dans l’apprentissage académique, en leur offrant finalement la possibilité de devenir acteurs-musiciens.
Florentin Ginot a été étudiant dans cette classe autrefois. 

De cette rencontre est née une amitié et l’envie de poursuivre, des années plus tard, cette complicité.
Ensemble, Florentin Ginot et Frédéric Stochl ont commencé à imaginer un spectacle intitulé "Gesicht" ("Visage"), qui associe aussi la pianiste et compositrice Michelle Agnes Magalhaes. Les improvisations de ce soir sont une étape de ce work in progress.

Frédéric Stochl introduit dans le flux musical la voix de Beckett, des extraits de son roman "l‘Innommable", qu’il lit avec sa voix à lui, la voix de quelqu’un qui a perdu sa voix naturelle suite à une grave maladie et une opération de la gorge. Dans l'Innommable justement, le héros (ou anti-héros) de Beckett est incapable de parler, et de ne pas parler...

L’innommable s’insinue dans la musique, elle aussi « innommable », (plaisanterie de Frédéric Stochl), en tout cas originale de A à Z, improvisée dans le moment, donc très personnelle, même si cette musique est traversée par toutes les musiques jouées par ces deux musiciens engagés dans l’interprétation de la musique qui s’écrit aujourd’hui : Frédéric Stochl a été le contrebassiste de l’EIC pendant une trentaine d’années, Florentin Ginot mène de son côté une carrière de soliste ; il est aussi contrebassiste au sein de l’Ensemble Musikfabrik en Allemagne.

Florentin Ginot et Frédéric Stochl sur la scène du Théâtre de l'Alliance française
Florentin Ginot et Frédéric Stochl sur la scène du Théâtre de l'Alliance française, © Radio France / Soizic Noël

Au sujet de "l’Innommable" de Samuel Beckett : 

L'« innommable » est un homme immobile, incapable de bouger, incapable de parler, incapable de ne pas parler. Assis dans un endroit gris, environné de gris, il ne voit presque rien, n'entend rien, ne sent rien... Un homme réduit à sa plus simple expression, à savoir une conscience. Conscience d'être / d'avoir une conscience, qui dit "je", qui se cherche, qui cherche ce qu'est la vie. Cependant, puisqu'il « a à parler », il parle, de ce qu'il sait ou plutôt, de ce qu'il ne sait pas, de ses doutes, de ce que lui disent ses voix intérieures (« eux »), des histoires des différents personnages qu'il convoque et que, d'une certaine manière, il essaie d'être : Mahood, homme tronc dans une jarre, que personne ou presque ne voit, mais qui lui, au moins, existe, ou Worm l'inadapté total, une conscience brute jadis alerte et qui depuis veille…
(Article Wikipedia)

Frédéric Stochl, Florentin Ginot et Anne Montaron en coulisse au Théâtre de l'Alliance française
Frédéric Stochl, Florentin Ginot et Anne Montaron en coulisse au Théâtre de l'Alliance française, © Radio France / Soizic Noël
L'équipe de l'émission :