Jeudi 2 mai 2019
1h

A l’Improviste au Triton, avec Vincent Lê Quang, Sébastien Vichard, Aya Kono & Joe Quitzke

A l’Improviste se joue au Triton ce soir. Au menu, une Intersession : une rencontre entre des musiciens de l’Ensemble Intercontemporain et des musiciens improvisateurs. Dans ce concert du 13 avril, le pianiste Sébastien Vichard rencontre le saxophoniste Vincent Lê Quang.

A l’Improviste au Triton, avec Vincent Lê Quang, Sébastien Vichard, Aya Kono & Joe Quitzke
Aya Kono, Vincent Lê Quang, Sébastien Vichard et Joe Quitzke, © @Le Triton

Prochain enregistrement public "A l'improviste" au Théâtre de l'Alliance française Le lundi 13 mai 2019 à 19h30, avec :   

SOLO : Violaine Lochu (voix)    
&    
TRIO "Sature day", avec Michael Nick (violon), Yaping Wang (yangqin) & Diemo Schwarz (électronique)    
Réservation obligatoire sur le site desémissions publiquesde Radio France

-

Emission du jour :

logo Le Triton
logo Le Triton

A l’Improviste au Triton :Intersession#21
En collaboration avec l’ Ensemble Intercontemporain
Avec Vincent Lê Quang (saxophone), Sébastien Vichard (piano), Aya Kono (violon) & Joe Quitzke (batterie)      
Concert enregistré au Triton aux Lilas le 13 avril 2019

Logo Intersessions Intercontemporain
Logo Intersessions Intercontemporain

Les Intersessions du Triton, initiées par Sylvie Cohen, existent depuis 10 ans et A l’Improviste s’en est fait l’écho plusieurs fois.

Le 13 avril, notre équipe s’attendait à trouver sur scène un duo, mais c’est un quartet qui s’est présenté sur la scène du Triton, pour le plaisir du partage.
Aux côtés de Sébastien Vichard et Vincent Lê Quang ; la violoniste Aya Kono et le batteur Joe Quitzke, deux musiciens très appréciés par le tandem. Ce qu’ils ont proposé au public du Triton était un parcours subtil entre écriture et improvisation : un tissage qui valorise l’un et l’autre tout en définissant les enjeux de ces deux approches du monde sonore.

Tout parcours a son cœur, son pivot !
La promenade s’est articulée autour d’une page des années 1990 de Pierre Boulez : Anthèmes I pour violon, jouée par Aya Kono, avec une incroyable ferveur !
La musique de Pierre Boulez était en bonne compagnie ce soir-là : incursion du côté de Berio et de ses duos pour deux violons (ici dans une version Violon/saxophone), mais aussi du côté de György Ligeti et de ses Etudes, sans oublier une composition de Vincent Lê Quang. S’ajoutent quelques saillies nostalgiques vers des pages du passé : une toccata de Frescobaldi magnifiquement jouée par Sébastien Vichard, et un extrait de la sonate pour violon et piano de Janacek.

Aya Kono et Vincent Lê Quang au Triton
Aya Kono et Vincent Lê Quang au Triton, © @Le Triton

Et l’improvisation dans tout ça ?
Elle s’insinue partout : elle tend des passerelles d’un compositeur à un autre : improvisation-commentaire, improvisation sur Basse Continue, improvisation à l’intérieur d’une grille d’accords, et aussi improvisation libre !
Les musiciens jouent sur tous les tableaux, les oreilles grandes ouvertes, avec une grande générosité et une profonde musicalité.

Retrouvez la vidéo du concert au Triton :

L'équipe de l'émission :