A l'improviste
Magazine
Jeudi 6 juin 2019
1h

A l'Improviste au Festival Subran (2) : " Rencontre à Rodez, Musiques aventureuses " : ∄ planète B

A l'Improviste vous emmène ce soir à Rodez où s'est tenu en avril dernier le festival Subran, dédiée aux musiques aventureuses. Au menu, les improvisations du sextet 7ème Continent regroupé autour du contrebassiste Pascal Niggenkemper.

A l'Improviste au Festival Subran (2) : " Rencontre à Rodez, Musiques aventureuses " : ∄ planète B
∄ planète B au festival Subran 2019, © Radio France / Anne Montaron

A l’Improviste auFestival Subran(2) : « Rencontre à Rodez, Musiques aventureuses »
« ∄planète B » : le 7ème continent en improvisation
Avec Pascal Niggenkemper contrebasse, composition / Julián Elvira flûte pronomos & sub-contrebasse / Xavier Charles  clarinettes, amplification / Louis Laurain trompette, amplification / Liz Kosack clavicorde, synthé /  Philip Zoubek clavicorde, synthé.
Concert enregistré le 21 avril 2019 à la Menuiserie / Rodez 

Affiche du festival Subran 2019
Affiche du festival Subran 2019

Subran est un mot occitan qui veut dire A l'Improviste ou tout à coup.
Hors justement les musiques improvisées se sont invitées "tout à coup" à Rodez à la faveur des ces rencontres, de ce festival de musiques aventureuses.
Subran est aussi le nom de l'association co-fondée par Pascal Niggenkemper et Jean-Jacques Triby. En définitive, Subran s'est joué à quatre mains : c'est une histoire d'amitié. 

C'est à La Menuiserie de Rodez qu'a eu lieu le concert de clôture du festival Subran le 21 avril au soir : un concert improvisé de A à Z par les six musiciens de l'ensemble regroupés autour de Pascal Niggenkemper.
7ème Continent, ce sont trois duos symétriques
- un tandem de soufflants : clarinette et trompette
- deux claviéristes (aux synthétiseurs et clavicorde) et deux instruments graves ;  la contrebasse et la flûte contrebasse. 

Musiciens du ∄planète B en balance et la Menuiserie de Rodez
Musiciens du ∄planète B en balance et la Menuiserie de Rodez, © Radio France / Anne Montaron

Subran a duré une semaine : les musiciens de l'Ensemble ont décliné plusieurs formules : en duos; en trios... à l'occasion de différentes performances qui ont permis aux musiciens de toucher des publics très différents, selon le lieu où la musique surgissait. Subran, véritable parcours musical, a fait résonner la musique dans une médiathèque, deux musées, une galerie, et enfin la Menuiserie où le sextet a refermé cette édition, cette menuiserie un peu exceptionnelle où A l'Improviste a posé ses micros. 

La notion de 7ème Continent parle évidemment à notre imagination et surtout à notre conscience de consommateurs et de pollueurs. C'est un monde tout à fait artificiel créé accidentellement par l'humain en plein nature. On a une vision très nette malheureusement de ce 7ème Continent. Pascal Niggenkemper est musicien : il a souhaité le mettre en son !
Les musiciens du sextet font "chanter, siffler, vibrer, murmurer et crier le 7ème Continent". (Pascal Niggenkemper)

7ème Continent est né en 2014 à l'occasion du festival "Vivre le Jazz" à Cologne. Un album est paru à ce moment-là : "Talking Trash" (label Clean Feed).

CD Talking Trash
CD Talking Trash

Vous pouvez dons suivre via l'enregistrement les mutations de cet ensemble aux formes toujours renouvelées et qui sait combiner dans un savant mélange improvisation et composition.

Longue vie au festival Subran !
Une seconde édition est sûrement en germe. Il faut souhaiter que les musiques aventureuses continuent à creuser leur lit dans la région. 

L'équipe de l'émission :