A l'improviste
Magazine
Jeudi 22 novembre 2018
1h

A l’Improviste au Festival Météo (6) : Avec Wolfgang Mitterer

Dernier épisode de notre feuilleton en terre mulhousienne ce soir : le concert exceptionnel de Wolfgang Mitterer, musicien polymorphe, compositeur et improvisateur. Ses instruments de prédilection : l’orgue et l’électronique !

A l’Improviste au Festival Météo (6) : Avec Wolfgang Mitterer
Orgue de l'Eglise Sainte Marie de Mulhouse, © Jean-Claude Sarrasin

A l’Improviste au FestivalMétéo(6) :
Avec Wolfgang Mitterer, orgue et électroniques (solo)
Enregistré le 24 août 2018 en l’Eglise Sainte-Marie de Mulhouse

Wolfgang Mitterer au festival Météo 2018
Wolfgang Mitterer au festival Météo 2018

Nous sommes le 24 août à Mulhouse.
Le festival Météo a invité l’organiste autrichien Wolfgang Mitterer à apprivoiser l’orgue Callinet de l’Eglise Sainte-Marie, nouvellement restauré.
Le musicien a fait plus que cela : il a amplifié cet instrument par l’ajout d’un jeu live à l’électronique.
Il se trouvait ainsi aux manoeuvres de deux machines, situation dans laquelle il se sent très à son aise  ! Le résultat de ce dispositif prometteur, c’est un maelström étonnant, d’une intensité invraisemblable, pour lequel les mots manquent… 

Wolfgang Mitterer est né dans un village de montagne dans le Tyrol autrichien. Il est venu à l’orgue naturellement. Son père était organiste et lui a très vite mis les pieds à l’étrier.
Aujourd’hui, le musicien est tellement pris par son activité de compositeur qu’il ne peut plus vraiment être titulaire d’un orgue. Dans son studio électroacoustique, il a un stimulateur d’orgue et c’est sur cet instrument qu’il s’entraîne.
L’énergie est toujours en rendez-vous dans les improvisations / compositions  de Wolfgang Mitterer ; il est assez proche en cela de l’organiste français Jean Guillou dont il a écouté les disques dès l’enfance. Mais là où Jean Guillou nous dit dans la préface de son livre sur l’orgue que cet instrument lui a toujours donné le sentiment d’être un animal endormi au fond des églises, qu’il s’agit de dompter, de domestiquer, Wolfgang Mitterer, lui, nous dit que la force, la puissance font partie intégrante de toute musique, quelle qu’elle soit, et qu’il existe des orgues très doux et déjà domptés !

Lors de son concert à Mulhouse, Wolfgang Mitterer a improvisé sur des éléments préenregistrés constitués à partir d’une oeuvre ancienne : Grand Jeu.
C’est donc Grand Jeu 2 !

Logo festival météo
Logo festival météo

Extrait du Dossier de presse du festival :
Wolfgang Mitterer navigue parmi des styles musicaux variés, du contrepoint baroque au jazz-fusion, en passant par l’usage des samples et l’exploration de l’héritage de la musique concrète. Il collabore ainsi avec des ensembles de jazz, de musique populaire, des groupes new wave ou bruitiste. Mais c’est encore à l’orgue, lui qui a grandi en pratiquant la musique à l’église et dans les orchestres d’harmonie traditionnels du Tyrol, qu’il excelle. Pour l’occasion, il présentera la suite d’une pièce inédite datée de près de trente ans, où l’orgue Callinet rénové de l’église Sainte-Marie sera amplifié par l’électronique. Une marque de fabrique éprouvée par le compositeur où l’agilité de l’organiste se dispute à l’exubérance sonore. 

Musique diffusée en plus dans l'émission :

Wolfgang Mitterer
Grand Jeu
Extrait du CD "Stop playing"
Label Col Legno

CD Wolfgang Mitterer Stop playing
CD Wolfgang Mitterer Stop playing, © Col Legno
Les invités :
L'équipe de l'émission :