A l'improviste
Magazine
Jeudi 26 avril 2018
1h

A l'Improviste à l'Atelier du Plateau, avec Leila Martial et Marie-Pascale Dubé

A l’Improviste vous emmène ce soir à l’Atelier du Plateau à Paris avec un duo vocal à couper le souffle : Leïla Martial et Marie-Pascale Dubé. Bienvenus sur la banquise !

A l'Improviste à l'Atelier du Plateau, avec Leila Martial et Marie-Pascale Dubé
Leïla Martial et Marie-Pascale Dubé à l'Atelire du Plateau, © Hugo Morais

A l’Improviste à l’Atelier du Plateau :
Avec Leila Martial et Marie-Pascale Dubé, voix
Enregistré le 13 avril 2018 à l’Atelier du Plateau à Paris

Emission présentée en direct du studio 141 de Radio France, par Anne Montaron

Leïla Martial entend un beau jour à la Générale (festival l’Eveil du Printemps) un solo de chant de gorge Marie-Pascale Dubé et n’en revient pas.
Aimantée par la profondeur de la vibration qui se dégage de la voix et du corps de Marie-Pascale Dubé, elle pressent immédiatement la possible naissance d’un duo : c’est ce duo que l’Atelier du plateau a eu la riche idée d’inviter le 13 avril dernier dans le cadre de la Résidence offerte cette saison à Leïla Martial.

Leïla Martial et Marie-Pascale Dubé par Delphine Touchet
Leïla Martial et Marie-Pascale Dubé par Delphine Touchet

Sur la scène de l’Atelier du plateau ce soir-là, un drap blanc de forme arrondie suggérant la banquise.

Sur ce sol à la blancheur éclatante se tiennent deux silhouettes, les pieds fichés en terre : celles de Leïla Martial et de Marie-Pascale Dubé.
Pas d’instruments de musique, pas d’amplification, pas d’artifice.
On sent d’emblée que  ce qui va se jouer a quelque chose à voir avec un dialogue de femme à femme, de voix à voix.

Leurs yeux sont en contact. Leurs coudes aussi. Parfois, elles se balancent ensemble. Une vibration commune les unit, pendant près d’une heure. 

Cette vibration surgit de leurs corps tout entier ; le bas-ventre, le diaphragme, la poitrine qui souvent se soulève imperceptiblement, et tout l’appareil vocal.

Et si ce n’était que cela….

Ces corps sont traversés par les sons de la rivière, du vent, du chien, du loup, des oies qui s’envolent et nous emportent dans un battement d’aile, des chants d’amour aussi…

Ces corps sont traversés par une pulsation, une respiration totalement intégrée au chant.

Les chanteuses respirent, halètent, se livrent à une joute sonore qui gonfle, s’intensifie, pour très souvent se conclure dans les rires.

Car la joie est là, et en même temps que la joie, une grande douceur, et une poésie qui prend sa source dans la fragilité de l’instant et la sincérité des deux vocalistes, tellement humaines avant que d’être musiciennes !

Leïla Martial et Marie-Pascale Dubé à l'Atelire du Plateau
Leïla Martial et Marie-Pascale Dubé à l'Atelire du Plateau, © Hugo Morais

Bienvenus sur la banquise avec Leïla Martial, chanteuse aux voix multiples, et Marie-Pascale Dubé, comédienne mi française, mi québécoise, qui en 2014 a arpenté les terres canadiennes, puis s’est rendue dans un village inuit à Nunavut pour approcher de l’intérieur un chant dont elle sentait l’appel.

Le reste, c’est elle qui le raconte ce soir !

Plus...
Réécoutez le Création on Air "Au-dessus des têtes" avec Marie-Pascale Dubé sur France Culture

L'équipe de l'émission :