A l'improviste
Magazine
Jeudi 17 janvier 2019
1h

A l'Improviste à l'Alliance française, avec Eric Groleau, Anil Eraslan et Matthieu Metzger

Cette émission est tout entière dédiée à la mémoire du batteur Eric Groleau, disparu brutalement le 25 décembre. Eric Groleau était notre invité au Théâtre de l'Alliance française le 10 décembre dernier, aux côté du violoncelliste Eric Eraslan et du saxophoniste Matthieu Metzger.

A l'Improviste à l'Alliance française, avec Eric Groleau, Anil Eraslan et Matthieu Metzger
Trio Anil Eraslan, Eric Groleau et Matthieu Metzger dans A l'improviste à l'Alliance Française, décembre 2018, © Radio France / Soizic Noël

A l’Improviste Hors les murs au Théâtre de l’Alliance française :
Avec Eric Groleau (Batterie, percussions), Anil Eraslan (violoncelle, électroniques) et Matthieu Metzger (saxophones)
Enregistré en public le 10 décembre 2018 à l’Alliance Française 

Hommage à Eric Groleau, "musicien de musiques"

C'est la voix d'Eric Groleau qui ouvre l'émission de ce soir, cette voix enregistrée le 10 décembre dernier au moment de l'échange de paroles qui suit toujours les sessions publiques A l'Improviste. Eric Groleau se livrait assez peu dans les interviews d'après-concert, mais ce jour-là il avait évoqué son appétit de musique, sa volonté de tout embrasser, ou disons de jouer les passe-murailles entre les styles de musique. Jouer aux côtés d'un poète ou diseur de mots, comme Fred Griot ou François Bon, et le lendemain animer des ateliers avec des enfants, puis improviser pour les auditeurs d'A l'Improviste et retrouver le lendemain Thierry Balasse et la Cie Inouïe sur un répertoire mémoriel en hommage aux Pink Floyd (Cosmos 1969)... 

Cette diversité nourrissait Eric Groleau. C'est par cette diversité qu'il avait commencé, après un premier apprentissage dans son Poitou natal aux côtés de Charles Lolo Bellonzi. Le jazz et la variété ont été sa première école. Le conservatoire est venu après, et avec le conservatoire, la découverte de la percussion classique et de la musique contemporaine. Alors qu'Eric Groleau nous manque cruellement aujourd'hui, il faut se souvenir de cette gourmandise sonore, de cet appétit ! De tout ce qu'il a voulu jouer, dès le début, sur ses cymbales et se peaux. "Je suis un musicien de musiques" aimait dire Eric Groleau.

Trio Anil Eraslan, Eric Groleau et Matthieu Metzger pour A l'improviste à l'Alliance Française, déc 2018
Trio Anil Eraslan, Eric Groleau et Matthieu Metzger pour A l'improviste à l'Alliance Française, déc 2018, © Radio France / Soizic Noël

Le 10 décembre dans A l'Improviste, Eric groleau a évoqué son premier groupe en tant que Leader ; le quintet Comprovision (avec Dominique Pifarély, Sylvain Kassap, Jean-Jacques Decreux et Eric Brochard), fondé en 2001. Il y a eu aussi en 2009 un trio baptisé Open songs avec Hélène Labarrière et Françoise Corneloup, et quantité d'autres constellations : la Cie Inouïe, le trio Parl# avec Fred Griot et Dani Bouillard, et le duo FriTrip qui l'associait au violoncelliste Anil Eraslan. Ce duo lui tenait beaucoup à coeur. Ils préparaient d'ailleurs ensemble la sortie d'un album.

Le jour de l'enregistrement au Théâtre de l'Alliance française, Eric Groleau avait encore dans la tête les sons de son concert de la veille avec le trio Parl# (Fred Griot et Dani Bouillard), invité pour une série de concerts et ateliers dans le Lavedan, en montagne (Argelès Gazost). La vie d'un musicien est faite de voyages... Eric Groleau avait fait plusieurs heures de voyage en train pour nous rejoindre au Théâtre de l'Alliance française, et il était heureux d'être là pour partager un moment de musique avec Anil Ersalan et Matthieu Metzger, deux musiciens dont c'était la toute première fois dans A l'Improviste !

Cette émission n'est pas seulement un hommage à la mémoire d'Eric Groleau, c'est aussi un moment de temps suspendu qui nous permet de revenir en musique et en paroles à ce 10 décembre 2018, cette petite heure pendant laquelle Eric Groleau nous a fait don de toute la musique qu'il porte en lui, depuis le tout premier moment où ses mains ont touché une peau et une cymbale.

Le public qui était là le 10 décembre pourrait témoigner ; l'écoute de ce trio réuni par Eric Groleau était de toute première qualité. Les musiciens ont donné tout leur mesure à l'espace, au temps qui surgissent entre deux sons. Ce qu'on peut appeler la dimension poétique du phénomène sonore finalement. C'est une musique pleine de sérénité et de finesse qu'Eric Groleau, Anil Eraslan et Matthieu Metgzer nous ont offerte ce soir-là. Il est doux de garder en mémoire cette musique-là pour se souvenir d'Eric Groleau !

Eric Groleau à l'Alliance française en déc 2018
Eric Groleau à l'Alliance française en déc 2018, © Radio France / Soizic Noël

En  septembre 2012, A l'Improviste avait reçu Eric Groleau aux côtés des deux autres musiciens du trio Touch : Cécile Maisonhaute et Thierry Ballasse. Le trio s'était ouvert à un musicien invité, le contrebassiste Louis-Michel Marion. Quelques bribes de la musique jouée ce jour-là dans notre studio 106 ressurgissent dans l'émission de ce soir.

On peut encore réécouter cette émission et revoir la vidéo de ce concert

https://www\.francemusique\.fr/emissions/l\-improviste/cecile\-maisonhaute\-louis\-michel\-marion\-thierry\-balasse\-et\-eric\-groleau\-en\-concert\-radio\-france\-23737

L'équipe de l'émission :