42e rue
Magazine
Dimanche 5 janvier 2020
58 min

Concert : The Warner Brothers Story.

Les comédies musicales du studio de la Warner étaient célébrées cet été à Londres lors des BBC Proms. John Wilson à la tête de son orchestre proposait de revisiter quelques-unes des chansons les plus célèbres, des Chercheuses d’or à Une étoile est née en passant par My Fair Lady

Concert : The Warner Brothers Story.
Audrey Hepburn dans le rôle d'Eliza Doolittle dans My Fair Lady, © Getty / CBS Photo Archive

Durant l’âge d’or d’Hollywood, les cinq grands studios disposaient chacun d’un département musical imposant : il y avait non seulement un orchestre à demeure, mais des compositeurs, arrangeurs, orchestrateurs, copistes, bibliothécaires, tous sous la direction d’un directeur musical qui conservait pour lui l’oscar si jamais une musique et un compositeur étaient couronnés pour un film.

L’orchestre de la Warner avait la réputation d’être le plus versatile de ces orchestres. Il pouvait enregistrer aussi bien les musiques néo-classiques d’un Max Steiner, qui composa 300 bandes originales de film, que les musiques jazzy des grandes comédies musicales. André Prévin, qui orchestra la musique de My Fair Lady, avait l’habitude de dire que le mot d’ordre à la Warner était « je voudrais que l’orchestre sonne comme... » et derrière, on ajoutait le nom qu’on voulait : Ravel, Strauss, Tchaïkovski, Count Basie ou un orchestre de Broadway.

La Warner n’est pas le studio le plus prolifique en matière de comédie musicale. Certes il produit la première au cinéma en 1929, qui est aussi le premier film de l’ère du cinéma sonore : Le Chanteur de jazz en 1929. Mais la production reste limitée. Il y a les superproductions où le chorégraphe Busby Berkeley laisse libre cours à sa démesure, dans des scénarios souvent réalistes. C’est le cas de 42nd street. Mais ensuite, le genre sera surtout exploité par la RKO avec les films de Fred Astaire, la Fox avec Jeannette Mac Donald et Shirley Temple et surtout la Metro Goldwyn Mayer et son firmament de stars.

Durant une heure, nous allons nous promener dans l’histoire des comédies musicales du studio créé par Harry, Albert, Sam et Jack Warner.

Un concert donné lors des BBC Proms au Royal Albert Hall de Londres le 9 août dernier avec 

Mikaela Bennett soprano
Louise Dearman soprano
Kate Lindsey mezzo-soprano
Matt Ford baryton
Maida Vale Singers
Christopher Dee chef de choeur
John Wilson Orchestra
John Wilson chef d'rochestre

Prochain Cabaret 42e rue : The pajama Game

The pajama Game / Théâtre de la Coix Rousse
The pajama Game / Théâtre de la Coix Rousse

Dimanche 26 janvier 2020 au Carreau du Temple

Nous recevrons la troupe d’une comédie musicale inédite en France qui vient de se jouer au théâtre de la Croix Rousse à Lyon et maintenant en tourner en France : the pajama Game. Un classique de Broadway des années 50 qui parle d’une grève dans une usine de confection.  
Avec les artistes : Dalia Constantin, Vincent Heden, Mathilde Lemonnier, Marie Glorieux, Marianne Devos, Cloé Horry, Zacharrie Saal et Amélie Munier

  • Renseignements et réservations sur la page de l'événement sur maisondelaradio.fr. (Entrée libre sur réservation, dans la limite des places disponibles)

Regardez 42e rue fait son show : La collection 2020 de la comédie musicale

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nous sommes sur Twitter, avec le hashtag #42rue, facebook et instagram !

Programmation musicale

Harry Warren
We're in the Money
Louise Dearman, soprano  
Maida Vale Singers    

Henry Mancini
The Days of Wine and Roses
Matt Ford, baryton   

Harold Arlen
Blues in the Night
Matt Ford, baryton   

Harold Arlen
Gotta Have Me Go With You, from 'A Star Is Born'
Louise Dearman, soprano  
Matt Ford, baryton
Patrick Smyth, (des Maida Vale Singers)    

Harold Arlen (arr. Ray Heindorf)
The Man That Got Away, from 'A Star Is Born'
Louise Dearman, soprano   

Jule Styne
It's Magic ,from ‘Romance on the High Seas’
Mikaela Bennett, soprano   

Meredith Willson
Seventy-Six Trombones
Matt Ford, baryton
Maida Vale Singers   

Frederick Loewe
If Ever I WouldLeave You, from 'Camelot'
Matt Ford, baryton   

Frederick Loewe
I Could Have Danced All Night, from 'MyFair Lady' (encore)
Mikaela Bennett, soprano  
Maida Vale Singers   

Jule Styne (arr. Frank Perkins)
Overture to 'Gypsy' 

Sigmund Romberg
The Desert Song
Mikaela Bennett, soprano  
Matt Ford, baryton   

Erich Wolfgang Korngold
Tomorrow
Kate Lindsey, mezzo-soprano   

L'équipe de l'émission :