42e rue
Magazine
Dimanche 26 janvier 2020
58 min

The Pajama Game en concert

La comédie musicale de l’âge d’or de Broadway « The Pajama Game » est montée pour la première fois en France. En 1954, elle parlait d’une grève dans une usine.

The Pajama Game en concert
Cabaret 42e rue - The Pajama Game, © Radio France

C’est vraiment une comédie musicale que le public français ne connait pas. Mais qui est passionnante et située en plein dans ce qu’on appelle l’âge d’or de Broadway. Et que Jean-Luc Godard avait nommé « La première comédie musicale socialiste ».
A sa tête, des géants ou des futurs géants en 1954.
Georges Abbott à la mise en scène et au livret : c’est lui qui avait mis en scène On the town de Leonard Bernstein et Jerome Robins et Wonderful Town de Leonard Bernstein.  Bob Fosse, le futur réalisateur de Cabaret et génial metteur en scène de Chicago.  Derrière lui, Jerome Robbins, le futur metteur en scène de West Side Story.
Puis un duo de jeunes auteurs d’environ 30 ans choisis par Frank Loesser, le compositeur de Guys and Dolls.
En 1954, en plein chasse aux sorcières, la fureur anticommuniste qui sévit aux Etats-Unis, ils proposent l’impossible à Broadway : une comédie musicale qui se déroule dans une usine en grève.
Et c’est un triomphe : plus de 1000 représentations.
Son titre : The Pajama Game, l’usine de pyjama.
En France, on ne connait que son adaptation au cinéma par Stanley Donen, le coréalisateur de Chantons sous la pluie, avec Doris Day.  Cette pièce musicale est montée pour la première fois en France. Et après sa création à Lyon, par le Théâtre de la Croix-Rousse et l’Opéra de Lyon, elle est en tournée en France.

  • Nous avons reçu sa troupe au complet

Avec une particularité.
Les acteurs ne savent pas seulement jouer, chanter et danser. Mais ils composent aussi l’orchestre !
L’œuvre dénonce déjà les cadences infernales dans cet atelier de confection : lorsque le rideau se lève, les jeunes ouvrières sont attablées à leur machine à coudre, et leur cadence est vérifiée par un contremaître.

  • A voir ICI les vidéos

Avec les artistes

Dalia Constantin, Marianne Devos, Marie Glorieux, Vincent Heden, Pierre Lecomte, Mathilde Lemonnier, Alexis Mériaux, Amélie Munier, Zacharie Saal, Cloé Horry, Sébastien Jaudo et son metteur en scène Jean Lacornerie. 

Piano : Sébastien Jaudon - Percussions : Gérard Lecointe - Contrebasse : Daniel Romero

Vidéos 

En 1957, Stanley Donen (Chantons sous la pluie) adaptait The Pajama Game au cinéma avec Doris Day. Une des magnifiques chorégraphies de Bob Fosse : Hernando’s hideway. 

Opéra de Rennes - du 29 janvier au 1er février  
Grand Théâtre, Angers - 05 et 06 février
Théâtre Graslin, Nantes - Du 09 au 13 février
La Maison – Maison de la Culture de Nevers - 18 février  
Le Théâtre, Scène nationale de Mâcon - 21 février  
Maison de la Culture, Bourges - 03  et 04 mars  
Opéra Théâtre de Clermont-Ferrand - 19 et 20mars  
Le Théâtre, Scène Nationale, Saint-Nazaire - 01 et 02 avril
Opéra de Saint-Etienne - 08 avril 

En 2013, 42e rue recevait en direct du Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon la troupe de Bells are ringing, mise en scène par Jean Lacornerie et l’adaptation musicale de Gérard Lecointe

Programmation musicale

Racing with the clock
Dalia Constantin, Mathilde Lemonnier, Marie Glorieux, Marianne Devos, Amélie Meunier, Cloé Horry, Alexis Meriaud, Pierre Lecomte, Zacharie Saal, voix - Vincent Heden accordéon  

A blue town is a new town
Vincent Heden voix,  Marianne Devos violon, Mathilde Lemonnier alto, Cloé Horry violoncelle, Marie Glorieux flute, Pierre Leconte clarinette, Amélie Munier et Zaccharie Saal saxophones, Alexis Mériaux trompette

I’m not at all in love
Dalia Constantin, Mathilde Lemonnier, Marie Glorieux, Marianne Devos voix, Pierre Leconte clarinette, Alexis Meriaux trompette

I’ll never be jealous again
Zacharrie Saal, Cloé Horry  voix, Marianne Devos violon, Mathilde Lemonnier alto, Marie Glorieux flute, Pierre Leconte clarinette, Amélie Munier saxophone, Alexis Mériaux trompette

Entracte instrumental Gérard Lecointe: percussions
Sébastien Jaudon : piano  
Daniel Romero : contrebasse 

Hey there
Vincent Heden, Dalia Constantin voix, Marianne Devos violon, Mathilde Lemonnier alto, Cloé Horry violoncelle, Marie Glorieux flute, Pierre Leconte clarinette, Amélie Munier saxophone, Vincent Heden accordéon

Steam heat
Amélie Munier, Marie Glorieux, Cloé Horry voix, Marianne Devos violon, Mathilde Lemonnier alto, Pierre Leconte clarinette, Dalia Constantin et Zaccharie Saal saxophones, Alexis Mériaux trompette

Hernando’s Hideway
Amélie Munier, Marie Glorieux, Mathilde Lemonnie, Marianne Devos, Vincent Heden, Alexis Meriaud, Pierre Lecomte, Zacharie Saal (voix, Cloé Horry violoncelle, Dalia Constantin saxophone

There once was a man
Vincent Heden, Dalia Constantin voix, Marianne Devos violon, Mathilde Lemonnier alto, Cloé Horry violoncelle, Marie Glorieux flute, Pierre Leconte clarinette, Amélie Munier et Zaccharie Saal saxophones, Alexis Mériaux trompette

Jouez avec nous: Porgy and Bess 

La nouvelle production de l’opéra « Porgy and Bess» sera transmis en salles de cinéma (plus de 160 en France) le samedi 1er février après 30 ans d’absence sur la scène du Met.  
La production de James Robinson met l’accent sur la dimension sociétale de l’œuvre de Gershwin : stigmatisation de l’autre, drogue, violence, inégalités, harcèlement sexuel, etc.  Elle a déjà été présentée à Londres (ENO) et à Amsterdam (De Nationale Opera) en 2018.  
Le casting 100% afro-américain a été recruté aux quatre coins du pays (faute d’avoir assez de personnes dans le chœur de l’opéra du Met).  
Cette production, l’un des temps forts de la saison new-yorkaise, sera accompagnée d’une grande exposition « Black Voices at the Met »

  • Gagnez des places pour assister à cette retransmission à Lyon au Pathé Bellecour (2e arr.) le samedi 1er février à 18h55 en répondant à la question de Laurent Valière. Pour jouer : "cliquer" sur CONTACTER-NOUS ensuite il vous suffit ensuite de laisser votre nom.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nous sommes sur Twitter, avec le hashtag 42rue, facebook et instagram

Prochain Cabaret 42e rue de James Bond aux Fantastiques, la comédie musicale off Broadway la plus célèbre

Photo prise lors d'un représentation à Lectour, en juin 2019 © - | Bond symphoniquer (D. Sargue & P. Demarez) © Ch. Lartige
Photo prise lors d'un représentation à Lectour, en juin 2019 © - | Bond symphoniquer (D. Sargue & P. Demarez) © Ch. Lartige

Dimanche 9 février à 13h au Carreau du Temple

  • Nous recevrons :
Les Fantastiques
Les Fantastiques

La troupe française de « Les Fantastiques » (« Try to remember »), l’adaptation française par le directeur musical David Levi de la comédie musicale « The Fantasticks » qui s’est jouée durant plus de 40 ans off Broadway. Avec Megan Bonsard, Rémi Palazy, Isabelle Ferron, Barbara Scaff et Juan Carlos Echeverry, au piano David Levi et à la harpe Caroline Charnassé. Le spectacle a été créé à Lectoure en juin dernier.   

Bond Symphonique
Bond Symphonique

En amont de leur concert « Bond Symphonique » au Grand Rex à Paris des 14 et 15 février les comédiens Prisca Demarez (la voix française de la mère de Elsa dans la Reine des Neiges 2) et Damien Sargue, au piano Samuel Sené.  
En direct et en public du Carreau du Temple 

  • Renseignements et réservations sur la page de l'événement sur maisondelaradio.fr . (Entrée libre sur réservation, dans la limite des places disponibles)
L'équipe de l'émission :