Vendredi 19 août 2016
5 min

« Prends la route », Pills et Tabet

En 1936, les duos sont en vogue : Charles Trénet et Johnny Hess font un tabac dans les music-hall; Jean Nohain et Mireille enchantent les auditeurs de la TSF… Et, à cette période, un autre binôme connaît un très grand succès : Pills et Tabet.

Pills et Tabet, à cette époque, électrisent le public avec leur morceau : "Couchés dans le foin"...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Ensemble, ils créent un bon nombre de petites pépites musicales, souvent à partir de chansons écrites par Jean Nohain et Mireille. Leur style est reconnaissable entre mille. Pills et Tabet séduisent par leur humour espiègle et leur esprit facétieux…

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

En 1936, Jean Boyer réalise le film Prends la route, un film-opérette où l’on chante beaucoup, et où nous sommes conviés, nous spectateurs, à prendre la route avec eux, avec toute cette troupe joyeuse, vive et lumineuse….

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dans une chronique parue en 1937 dans Le Canard enchaîné, le critique Henri Jeanson écrit : « [...] Jean Boyer a réalisé là un bien joli film. Sourires, rimes faciles, plaisir du voyage, musique agréable à l'oreille, répliques spirituelles, voilà tout ce que nous trouvons sur la route de Jean Boyer. On sort du Colisée en disant : " Je viens de passer une délicieuse journée à la campagne " ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Et en effet, Prends la route est un film qui respire l’air du temps, des congés payés, du sport et des loisirs. Il sent bon les vacances et les routes ensoleillée…
Pas étonnant donc que beaucoup de jeunes, qui découvrent toutes ces nouvelles sensations, reprennent cet été-là tous en choeur son refrain.

L'équipe de l'émission :