VIDÉO : Maria Callas - Je chante donc je suis

Des années de travail et de détermination séparent Sophia Anna Maria Karogeropoulos, la petite fille de Brooklyn et Maria Callas l’une des plus grandes chanteuses du XXe siècle.

VIDÉO : Maria Callas - Je chante donc je suis
Maria Callas, © Getty

Enfant, la future cantatrice est plutôt discrète mais est poussée, par une mère peu aimante, à briller en  développant son talent pour le chant. Son timbre de voix est rapidement remarqué.  De retour en Grèce, sa terre d’origine, elle est admise dans la classe de la grande soprano Elvira de Hidalgo qui ne met aucune limite à ses envies de travailler un large panel de voix : colorature, soprano, mezzo... 

Elle était la première et elle repartait la dernière ! […] Comment pouvait-elle résister là, cinq heures ?!                    
Elvira de Hidalgo

Son impressionnante force de travail sculpte ses capacités vocales. Et cela lui permet d’accomplir des performances hors norme. Par exemple, trois jours après avoir chanté un répertoire Wagnérien, elle endosse, au pied levé, un rôle tout à fait opposé : celui d’Elvire dans les Puritains de Bellini. Son habilité à changer de répertoire fait alors sensation. Mais au long de sa carrière, c’est tout de même dans le bel canto qu’ira sa préférence. 

Dans quelle tessiture vous sentez-vous le plus à l’aise ? Soprano et surement dans les tessitures de Rossini, Donizetti, Bellini évidemment.                  
Maria Callas

Bien que réputée pour son talent de comédienne, la carrière cinématographique de Maria Callas fut courte (elle ne tourna que dans un seul film de Pier Paolo Pasolini où elle incarna Médée). Mais sur scène, ses prestations dramatiques sont toujours aussi impressionnantes que ses performances vocales. Elle semble ne pas se soucier du public et donne vie à ses personnages.

Je pense que Maria Callas, en plus d’être une très grande actrice, je crois qu’elle est une très grande actrice.                  
Luchino Visconti

Maria Callas est un personnage public qui a souvent fait la Une des journaux à cause de sa fulgurante transformation physique, de ses déboires sentimentaux et de ce que les journalistes appellent ses « caprices de star ». Mais elle reste avant tout une grande chanteuse dotée d’une force de travail incomparable et capable d’attirer un public éloigné de l’opéra.

Son art, c’est toute sa vie.  D’une sévérité extrême envers elle-même, Maria Callas met toujours la barre très haute. Elle compare d’ailleurs la profession de chanteur à celle d’athlète puisque nul n’est à l’abri de voir ses capacités vocales décliner (ce qui lui arrivera).

Nous avons le métier le plus difficile au monde.             
Maria Callas