D'un rhume magique au célèbre Martini "secoué, pas remué", découvrez l’histoire du thème de James Bond

Les origines du thème musical de l’espion britannique James Bond sont pour le moins surprenantes ! Adapté d'une chanson qui parle d’un homme avec un rhume magique, il est aujourd'hui définitivement associé à l’agent 007. Voici l’histoire du thème de Bond, James Bond.

D'un rhume magique au célèbre Martini "secoué, pas remué", découvrez l’histoire du thème de James Bond
D'un rhume magique au célèbre Martini "secoué", découvrez l’histoire du thème de James Bond, © Getty / Archive Photos

Le nom de James Bond évoque à tous plusieurs idées précises : un smoking avec un pistolet dissimulé, un Martini « secoué, pas remué », des gadgets futuristes et une histoire haletante d’espionnage aux quatre coins du monde. On ne pense certainement pas à un Hindu indo-trinidadien pris d’un rhume maudit. Et pourtant, le célèbre thème de James Bond est à la base un air chanté par Mohun Biswas, l’homme aliéné avec un rhume magique !

En 1961 est publié le roman A House for Mr Biswas [Une maison pour monsieur Biswas] de V. S. Naipaul. Inspiré par l’histoire de Mohun Biswas, le compositeur anglais Monty Norman décide d’en faire une comédie musicale. Cette dernière n’atteindra jamais la scène à cause de son casting exigeant qui requiert des comédiens de l'Inde de l'ouest uniquement, comédiens alors difficiles à trouver en Angleterre. Cette même année, Monty Norman met en œuvre une autre comédie musicale « Belle or The Ballad of Doctor Crippen », financée par Albert R. Broccoli, futur producteur de la série de films James Bond.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Cette première collaboration mène à une nouvelle proposition prometteuse de la part du producteur : composer la bande originale de son prochain film, Dr No. En quête d’inspiration musicale pour incarner l’espion britannique, Monty Norman repense à sa comédie musicale infructueuse, et notamment un air en particulier, Good Sign, Bad Sign. La mélodie lui semble parfaite pour être recyclée, même si les paroles sont pour le moins très loin de l’image de l’espion qu’il doit accompagner :

I was born with this unlucky sneeze, [Je suis né avec ce rhume malchanceux,]
And what is worse I came into the world the wrong way round. [Et ce qui est pire, c'est que je suis venu au monde dans le mauvais sens.]
Pundits all agree that I'm the reason why, [Les experts affirment tous que je suis la raison pour laquelle]
My father fell into the village pond, and drowned. [Mon père est tombé dans l'étang du village, et s'est noyé.]

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Norman vs Barry, le duel des auteurs

Son thème trouvé, Monty Norman compose la bande originale de Dr No, avec ce qui deviendra le célèbre thème principal de James Bond. Cependant, la musique de Norman ne plait pas tout à fait aux producteurs du film. Ils font donc appel à John Barry, compositeur anglais et trompettiste du bigband « John Barry Seven », pour arranger l’affaire.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Ce dernier reprend la musique de Monty Norman, dont le thème principal, dans un style plus aux allures jazz, influencé par ses expériences de bigband. Malgré sa transformation du thème, c’est le nom de Monty Norman qui est affiché au générique du film Dr No. Ce dernier sera également cité au générique de chacun des films James Bond suivant, aux côtés de John Barry.

Deux procès contre Monty Norman pour nommer John Barry comme étant le vrai compositeur du thème ont échoué, dont le dernier en 2001 lors duquel John Barry affirme avoir composé le thème, mais propose que Monty Norman soit néanmoins cité comme contributeur.

Il est difficile de déterminer quel aspect du thème de James Bond reste plus dans la mémoire : les notes de la mélodie ou la célèbre orchestration qui incarne à merveille toute l'élégance et le danger de James Bond. Il serait finalement plus convenable d’applaudir les deux compositeurs, chacun ayant contribué au thème aujourd’hui incontournable de l'agent 007.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies