2021 : ce qui nous attend en musique

En espérant que l’année 2021 devienne à nouveau une année remplie de musique, voici un petit aperçu des grandes dates musicales à ne pas oublier en 2021.

2021 : ce qui nous attend en musique
2021 : ce qui nous attend en musique, © Getty / Pakin Songmor

L'année 2021 s’annonce déjà pour le moins chargée. En attendant la réouverture des salles de spectacle et le retour des musiciens sur scène, voici les grandes dates et les anniversaires que nous réservent les douze mois à venir.

Cela fait 5 ans déjà que le compositeur et chef d'orchestre Pierre Boulez nous a quittés le 5 janvier 2016, suivi de peu par David Bowie, cinq jours plus tard. Ce mois de janvier marquera également les 50 ans de la disparition d’un autre compositeur français, Henri Tomasi, décédé le 13 janvier 1971.

Le 7 février 1871, il y a exactement 150 ans, le facteur de pianos Heinrich Engelhard Steinweg, fondateur de la marque Steinway, tirait sa révérence. L'occasion de revenir sur l’histoire de cette entreprise légendaire de pianos. Le compositeur Iannis Xenakis, dont la musique a sans doute fait trembler plus d’un piano Steinway, nous a également quittés en ce deuxième mois de l'année : ce 4 février 2021 cela fera 20 ans jour pour jour.

Le mois de mars marquera l’anniversaire de la disparition de trois grandes figures musicales : les 30 ans de la mort du géant de la chanson Serge Gainsbourg le 2 mars, les 100 ans de la naissance du titan du tango Astor Piazzolla le 11 mars et les 140 ans de la naissance du prince de la polyrythmie Béla Bartók le 25 mars.

Autre moment marquant dans l’histoire de la musique : nous fêterons le 24 mars la naissance d’une œuvre, plus précisément les 300 ans de la dédicace des six Concertos Brandebourgeois de Jean-Sébastien Bach au Margrave de Brandebourg, Christian Ludwig. A quoi aurait ressemblé la musique classique sans ces six concerti grossi légendaires... ?

Le 4 avril marquera les 50 ans de la mort d’Igor Stravinsky, dont la vie et l’œuvre a définitivement changé le cours de la musique des XXe et XXIe siècles.

80 ans, ça se fête ! Et c’est exactement ce que nous ferons pour souhaiter un bon anniversaire à Martha Argerich le 5 juin 2021. La fête continuera le 15 juin lorsque l’on se souviendra de la vie et de l’œuvre du pianiste de jazz virtuose Erroll Garner, à l’occasion des 100 ans de sa naissance.

En juillet, une voix légendaire reviendra de nouveau nous enchanter à l'occasion des 50 ans de la mort de Louis Armstrong survenue le 6 juillet 1971. Impossible de ne pas sourire lorsque l’on entend chanter « Satchmo », surnom faisant référence à la taille généreuse de la bouche (« mouth ») du chanteur, aussi grande qu’un cartable (« satchel »). 

Une autre voix légendaire nous aura quittés il y a exactement 100 ans le 2 août 2021, celle du ténor italien Enrico Caruso, l’un des plus grands chanteurs d’opéra dans l’histoire de l’art lyrique.

Ce n’est pas tous les jours que nous fêtons un demi-millénaire : le 27 août 1521 marquera les cinq cents ans de la mort du compositeur Josquin des Prés, l’un des premiers grands maitres de la polyphonie vocale de la Renaissance.

Après le centenaire de sa naissance le 21 juillet 2020, n’oublions pas les 20 ans de la disparition du violoniste américain Isaac Stern le 22 septembre 2021. Le mois d’octobre sera dédié à la chanson française et plus précisément à Georges Brassens car nous fêterons non un mais bien deux dates associées au chanteur à la moustache et la pipe indémodables ! D’abord le centenaire de sa naissance le 22 octobre 1921 et ensuite les 40 ans de sa mort 29 octobre 1981. Mais n'oublions pas le compositeur et organiste néerlandais Jan Pieterszoon Sweelinck, l'un des grands maîtres de l'école d'Allemagne du Nord de l'orgue, mort le 6 octobre 1621.

En novembre, honneur à deux voix légendaires qui se sont éteintes il y a 5 et 30 ans respectivement. D’abord Leonard Cohen le 7 novembre et Freddie Mercury le 24 novembre. Certes ce sont les figures incontournables du folk et du rock, mais la musique de ces deux géants n’est pas si éloignée de la musique classique que l’on l’imagine.

Finalement, dans l’espoir que 2021 aura été une année plus clémente que la précédente, nous la terminerons en beauté avec la musique de Camille Saint-Saëns à l’occasion des 100 ans de sa mort le 16 décembre 1921.

Peu importe les péripéties sanitaires imprévisibles, il est certain que l’année 2021 s’annonce riche en musique !