Concerts
Concert
Jeudi 8 juin 2017

Mahler : "Le Chant de la Terre", dirigé par Hartmut Haenchen - avec Karen Cargill et Brandon Jovanovich

  • 1h 04mn
    Das Lied von der Erde (Le chant de la terre)

L'Orchestre national de France dirigé par Hartmut Haenchen interprète "Le Chant de la Terre" de Gustav Mahler, avec la mezzo-soprano Karen Cargill et le ténor Brandon Jovanovich. Enregistré le 8 juin 2017 lors du Festival de Saint-Denis.

Basilique-Cathédrale, Saint-Denis

En 1907, un an avant la composition du Chant de la terre (Das Lied von der Erde), la vie de Gustav Mahler prend un douloureux tournant. A peine âgée de cinq ans, sa fille aînée Maria meurt d’une scarlatine. Dans le même temps, le musicien est contraint de quitter son poste de directeur à l’Opéra de Vienne et découvre qu’il est atteint d’une maladie du cœur incurable.

Pendant l’été 1908, il se lance dans l’écriture du Chant, « symphonie pour ténor et alto (ou baryton) et orchestre ». Le titre souligne l’hésitation du musicien entre cycle de Lieder et symphonie – peut-être à cause de la malédiction des neuvièmes symphonies (Beethoven, Schubert et Bruckner n’ont pu aller au-delà). Pour Marc Vignal, « dans le Chant de la Terre, Mahler réalis[e] (…) une fusion parfaite du lied et de la symphonie ».

L’œuvre se compose de six mouvements, « confiés alternativement au ténor (n° 1, 3 et 5) et à l’alto ou au baryton (n°2, 4 et 6) », et dont les textes s’inspirent d’un recueil de poèmes chinois « adaptés » par Hans Bethge.

Le Chant de la terre est créé de manière posthume le 20 novembre 1911 à Munich, six mois après la mort de son auteur.

Das Lied von der Erde (Le chant de la terre)
  • Gustav MahlerCompositeur
  • Hartmut HaenchenChef d'orchestre
  • Orchestre National de FranceOrchestre
  • Karen CargillInterprète
  • Brandon JovanovichInterprète
  • Auteur de texte
  • Hans BethgeTraducteur