Concerts
Concert

Martha Argerich et le Philharmonique de Radio France jouent Prokofiev

Sous la direction de Myung-Whun Chung, l'Orchestre philharmonique de Radio France joue les deux suites de Roméo et Juliette et le Concerto pour piano n°3 de Prokofiev avec la pianiste Martha Argerich.

Grande salle Pierre Boulez-Philharmonie,Paris

Toutes les œuvres

S'il est une œuvre liée au nom de Martha Argerich, c'est bien le Troisième Concerto de Prokofiev, un concentré d'énergie et de lyrisme. En seconde partie, Myung-Whun Chung dirige l'ambivalente Cinquième Symphonie de Chostakovitch. De la série des cinq concertos pour piano du compositeur russe, le troisième s'impose indéniablement comme le plus célèbre. Achevé en Bretagne en 1921, il offre une sorte de synthèse des caractéristiques stylistiques de son auteur : le motorisme, la richesse expressive, le mystère et une approche foncièrement ludique de la musique. Au sein du massif - probablement le plus monumental et conséquent jamais édifié par un compositeur au XXe siècle - des quinze symphonies de Chostakovitch, la Cinquième est sans doute la plus jouée de toutes. Dès sa création en 1937, l'éclat de son orchestration et le retour à une certaine simplicité, loin des audaces de la précédente qui avaient mis le compositeur dans une position délicate, lui valurent un triomphe qui ne s'est pas démenti depuis.

Concert donné le 04 décembre 2020 dans la Grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris.

Programme 

Serge Prokofiev (1891 - 1953) : Concerto pour piano et orchestre n°3 en do majeur op. 26

  1. Andante - Allegro
  2. Andantino con variazoni
  3. Allegro ma non troppo

Sergueï Prokofiev : Extraits des Suites du ballet Roméo et Juliette n°1 op. 64 bis et n°2 op. 64 ter   

  1. Montaigus et Capulets
  2. Juliette jeune fille
  3. Masques      
  4. Roméo et Juliette      
  5. La mort de Tybalt      
  6. Frère Laurent      
  7. Danse      
  8. Danse des jeunes filles des Antilles      
  9. Roméo sur la tombe de Juliette      
  10. La mort de Juliette

Martha Argerich, piano
Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung