Concerts
Concert

3e concerto pour piano et 5e symphonie de Beethoven par l'ONDIF avec Cédric Tiberghien

Le pianiste Cédric Tiberghien interprète avec la complicité du chef d’orchestre Enrique Mazzola et l’ONDIF (Orchestre National d’Ile de France) la musique de Rossini et Beethoven. Concert enregistré le 16 octobre 2018 à la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie à Paris.

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie. Paris
Concert 3e concerto pour piano et 5e symphonie de Beethoven par l'ONDIF avec Cédric Tiberghien    – Écouter en replay
Enrique Mazzola , © Getty

Toutes les œuvres

C’est avec la complicité du chef d’orchestre Enrique Mazzola que le pianiste Cédric Tiberghien interprète un concert autour de Beethoven. Ces deux artistes n’en sont pas à leur première rencontre autour du compositeur allemand, puisque c’est autour de lui que s’est nouée leur complicité en reprenant l’intégrale de ses concertos pour piano lancée en 2013. Une collaboration qui se concrétise cinq ans après, par la sortie d’un disque consacré au compositeur en 2018.

Interpréter Beethoven aujourd’hui, c’est s’exposer à deux options d’interprétation : celle, traditionnelle, avec grand orchestre sur instruments modernes, ou celle, plus « tendance », sur instruments d’époque et en effectif réduit. Enrique Mazzola à la direction de l’Orchestre National d’Ile de France propose une solution intermédiaire : effectif réduit sur instruments modernes, en étant le plus fidèle possible à la partition et non pas à ce que l’oreille connait ou attend.

Après une belle introduction rossinienne avec l’ouverture de Guillaume Tell, place au compositeur allemand et au pianiste Cédric Tiberghien pour le Concerto n°3 en ut mineur op 37 suivis de la Sonate n°13 en mi bémol Majeur op 27 n°1 puis pour conclure, la célébrissime 5ème symphonie !