Concerts
Concert
Mercredi 1 février 2017
1h 36mn

L’Orchestre de Paris inteprète Harrison Birtwistle et Johannes Brahms sous la direction de Daniel Harding

  • 40mn 34s
    Harrison Birtwistle : Earth dances (Danses de la terre) joué par l'Orchestre de Paris
  • 50mn 28s
    Johannes Brahms : Concerto pour piano n°1 en ré mineur Op.15 joué par Paul Lewis et l'Orchestre de Paris
  • 5mn 17s
    Franz Schubert : Allegretto pour piano en ut mineur D 915 interprété par Paul Lewis

L’Orchestre de Paris, dirigé par Daniel Harding, donne le 1er février 2017 à la Philharmonie de Paris un concert consacré à deux compositeurs de deux époques différentes, Harrison Birtwistle et Johannes Brahms.

Grande salle Pierre Boulez, Phliharmonie 1, Paris

La première œuvre abordée, Earth dances (Danses de la terre) est une commande de la BBC honorée par Birtwistle. La pièce divise l’orchestre en six parties incarnant chacune un personnage. Elle alterne de longs sons caverneux et des rythmes répétés sur le mode incantatoire.

La seconde œuvre est de Brahms, il s’agit du Concerto pour piano n°1 en ré mineur de l’opus 15. Extrêmement mal reçu lors de sa création en 1859, le premier concerto pour piano de Brahms n’est pas une démonstration d’une virtuosité échevelée ou le piano mange tout l’espace comme ses contemporains les aimait. Cette oeuvre pour piano, interprétée ici par Paul Lewis, est un dialogue avec l’orchestre.

Harrison Birtwistle : Earth dances (Danses de la terre) joué par l'Orchestre de Paris
Johannes Brahms : Concerto pour piano n°1 en ré mineur Op.15 joué par Paul Lewis et l'Orchestre de Paris
Franz Schubert : Allegretto pour piano en ut mineur D 915 interprété par Paul Lewis