Concerts
Concert

Beethoven : Missa Solemnis, avec René Jacobs

René Jacobs dirige le Freiburger Barockorchester et le RIAS Kammerchor dans la Missa Solemnis de Ludwig van Beethoven. Avec la soprano Polina Pastirchak, la mezzo-soprano Sophie Harmsen, le ténor Steve Davislim et la basse Johannes Weisser. Enregistré le 6 mai 2019 à la Philharmonie de Paris.

Grande salle Pierre Boulez-Philharmonie
Concert Beethoven : Missa Solemnis, avec René Jacobs – Écouter en replay
Portrait de Ludwig van Beethoven, © Getty / DEA / A. DAGLI ORTI / De Agostini

Toutes les oeuvres

En 1819, Beethoven se lance dans la composition d'une messe de grande ampleur, la Missa solemnis. Il vient d'apprendre l'intronisation de son ami et protecteur l'archiduc Rodolphe d'Autriche comme archevêque d'Olmütz. La cérémonie est prévue pour 1820, et Beethoven compte bien lui dédier son oeuvre. Mais l'écriture prend plus de temps que prévu et le musicien ne parvient pas à la terminer à temps. Libre de toute contrainte de date, il en profite alors pour s'attarder sur sa composition, en accordant une attention toute particulière au texte. 

Ce n'est pas la première fois que Beethoven se lance dans l'écriture d'une messe, celle-ci est son deuxième essai. Une quinzaine d'années plus tôt, il avait donné jour à la Messe en ut majeur op.86, mais celle-ci n'avait pas remporté un franc succès.

Achevée en 1823, la Missa solemnis est créée le 18 avril 1824 à Saint-Pétersbourg. Si Beethoven n'était pas catholique pratiquant, son oeuvre semble pourtant témoigner d'une foi profonde. D'autant plus qu'elle est une oeuvre des dernières années, période à laquelle Beethoven doit faire face à des difficultés personnelles, comme sa surdité et la disparition de son frère.

Première partie

Kyrie

Gloria

Credo

Deuxième partie

Sanctus – Benedictus

Agnus Dei