Concerts
Concert
Samedi 15 octobre 2016

Beethoven : Trio n°4, n°5 et n°7 par François-Frédéric Guy, Tedi Papavrami et Xavier Phillips

François-Frédéric Guy, Tedi Papavrami et Xavier Phillips jouent les trios n°4, n°5 et n°7 de Beethoven. Enregistré le 15 octobre 2016 à la Philharmonie de Paris.

Salle des concerts, Philharmonie 2, Paris

Toutes les oeuvres

Concert Beethoven : Trio n°4, n°5 et n°7 par François-Frédéric Guy, Tedi Papavrami et Xavier Phillips – Écouter en replay
Portrait du compositeur Ludwig van Beethoven (1820), © Getty / Heritage Images / Coll. Hulton Archive
  • 20mn 38s
    Beethoven : Trio n° 4 en Si bémol majeur pour piano, ou violon et violoncelle, op. 11 « Gassenhauer-Trio »
  • 26mn 10s
    Beethoven : Trio pour piano, violon et violoncelle n°5 en Ré Majeur op 70 n°1 "Geister trio" (Trio des Esprits)
  • 42mn 05s
    Beethoven : Trio n° 7 pour piano, violon et violoncelle en Si bémol majeur, op. 97 « Archiduc »

Le Trio n°4 en si bémol majeur de Beethoven était à l'origine écrit pour piano, violoncelle et clarinette. C'est finalement le violon qui remplace cette dernière, mais les deux versions existent toujours. L'oeuvre se découpe en trois mouvements, un Allegro con brio, un Adagio con espressione et un Tema con varaizioni. 

Le Trio n°5 en ré majeur voit le jour une dizaine d'années plus tard, en 1808. Il est sous-titré "Geister-Trio" en référence à son Largo, qui reprend le thème d'un projet inachevé (une scène avec des sorcières pour un Macbeth), comme l'explique François-René Tranchefort. Ce trio comporte également trois mouvements. 

Enfin, le Trio n°7 en si bémol majeur, sous-titré "A l'Archiduc" en hommage à l'archiduc Rodolphe d'Autriche, est créé a lieu en mai 1814 à Vienne. Une date importante puisque c'est la dernière fois que Beethoven paraît en public derrière un piano. Cette fois-ci, le trio compte quatre mouvements.