Concerts
Concert

Beethoven, Fauré, Brahms par Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen

La violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker et le pianiste Martin Helmchen interprètent la musique de Ludwig van Beethoven, Gabriel Fauré et Johannes Brahms. Enregistré le 22 mai 2019 à l'Auditorium du Louvre à Paris.

Auditorium du Louvre,Paris
Concert Beethoven, Fauré, Brahms par Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen – Écouter en replay
Portrait de Gabriel Fauré, © Getty / Hulton Fine Art Collection

Toutes les oeuvres

Si la musique de Mozart a inspiré Beethoven pour une série de Variations, il en va de même pour celle de Haendel. En 1796, Beethoven reprend « See, the Conqu’ring Hero Comes », tiré de l'oratorio Judas Macchabée de Haendel. Les variations pour violoncelle et piano que Beethoven en tire sont dédiées à la princesse Christine von Lichnowsky, la femme de son protecteur. 

Autre pièce pour violoncelle et piano, l’Elégie de Gabriel Fauré est incontestablement l’une des œuvres les plus célèbres du répertoire. Le compositeur a 38 ans le jour de sa création, le 15 décembre 1883 à Paris, par son dédicataire le violoncelliste Jules Loëb. Une dizaine d’années plus tard, Fauré la transcrit dans une version pour violoncelle et orchestre.   

Par sa couleur Après un rêve de Fauré est très proche de l'Elégie. Si l'oeuvre est surtout connue dans sa version pour violoncelle et piano, arrangée par Pablo Casals, elle est au départ une mélodie, tirée de l'opus 7. 

Tout violoncelliste compte à son répertoire l'Elégie de Fauré, mais aussi les deux Sonates pour violoncelle et piano de Johannes Brahms, en particulier la Sonate n°1 en mi mineur. Dès sa création en 1865, l’œuvre séduit le public mais ce n’est qu’une vingtaine d’années plus tard que sera créée la Sonate pour violoncelle et piano n°2 en fa mineur.