Concerts
Concert

Le temps retrouvé : Renaud Capuçon joue et dirige Beethoven et Mozart

Au violon, Renaud Capuçon dirige l'Orchestre national de France dans le Divertimento en fa majeur K 138 de Mozart et un arrangement pour violon et cordes de la Sonate pour violon n° 9 « à Kreutzer » de Beethoven.

Maison de la Radio,Paris

Toutes les œuvres

On peut voir Beethoven, d’une certaine manière, comme le continuateur de Mozart. Mais Renaud Capuçon, qui joue ici le double rôle du soliste et du chef, a préféré faire entendre, à la suite du Divertimento K 138 de Mozart, la célèbre Sonate « à Kreutzer » de Beethoven dans une version peu orthodoxe : celle qui fut arrangée par Richard Tognetti, directeur musical de l’Australian Chamber Orchestra. Le violon solo reste le violon solo, mais le piano se métamorphose ici en un ensemble à cordes.

Wolfgang Amadeus Mozart
Divertimento en fa majeur K 138

Ludwig van Beethoven
Sonate pour violon n° 9 « à Kreutzer » (arrangement pour violon et cordes de Richard Tognetti)

Orchestre National de France
Renaud Capuçon violon et direction

Programme de salle

En partenariat avec La Croix & La Croix L'Hebdo
En partenariat avec La Croix & La Croix L'Hebdo

En partenariat avec  La Croix  &  La Croix L'Hebdo.