Concerts
Concert

Le temps retrouvé : François-Xavier Roth dirige Bach, Bartók et Martinů avec Cédric Tiberghien

Sous la direction de François-Xavier Roth, l'Orchestre national de France joue le Divertimento pour orchestre à cordes de Bartók, la Symphonie en sol majeur de Bach, et le double concerto pour 2 orchestres à cordes, piano et timbales de Martinů avec Cédric Tiberghien.

Maison de la Radio,Paris

Toutes les œuvres

Fidèle à sa manière, François-Xavier Roth fait se télescoper les siècles et demande aux musiciens de passer en une seconde du XVIIIe au XXe siècle. Il a choisi ici une symphonie d’un fils de Bach, contemporaine des premières symphonies de Haydn, et deux œuvres d’Europe centrale composées l’une et l’autre quelques mois avant la Seconde Guerre mondiale et toutes deux commandées par le mécène et chef d’orchestre Paul Sacher. « Le Divertimento de Bartók est à la fois brillant dans sa conception et sombre dans ses couleurs, dit François-Xavier Roth. Chez Martinů, la jubilation de la virtuosité et du contrepoint va de pair avec la gravité. »

Carl Philipp Emanuel Bach
Symphonie en sol majeur H 657 (W 182/1)

Bohuslav Martinů
Double concerto pour 2 orchestres à cordes, piano et timbales, H 271

Béla Bartók
Divertimento pour orchestre à cordes BB 118

Cédric Tiberghien piano
Orchestre National de France
François-Xavier Roth direction

Programme de salle

En partenariat avec  La Croix  &  La Croix L'Hebdo.
En partenariat avec La Croix & La Croix L'Hebdo.

En partenariat avec  La Croix  &  La Croix L'Hebdo.