Concerts
Concert

Arvo Pärt : Trivium

Trivium d'Arvo Pärt interprété par Vanessa Wagner et Murcof. Concert donné le 11 janvier 2020 au Studio 104 de la Maison de la Radio à Paris dans le cadre du week-end Arvo Pärt.

Trivium est une pièce pour orgue composée en 1976 et créé le 27 octobre de cette même année dans la Salle de concert d’Estonie de Tallinn par l’organiste Rolf Uusväli. 

Le nom Trivium ne se réfère pas seulement à trois des sept arts libéraux : la grammaire, la dialectique et la rhétorique, ou au mot latin médiéval pour « croisement entre trois chemins ». Arvo Pärt semble déterminé à habiter sa pièce avec le chiffre trois à tous les niveaux possibles : trois sections, trois voix (pédalier et deux claviers), les trois notes de l’accord de ré mineur, etc.  

Cette pièce a été composée en 1976, l’année des débuts de la tintinnabulation. Elle répond ainsi à cette idée de collision entre les trois notes de l’accord du morceau et les notes des mélodies : deux voix opposées et réunies dans la plénitude d’une réverbération campanaire. La construction tripartite de Trivium suggère en réalité un plaisir autre que mathématique : la dévotion et le catholicisme, dont le chiffre est une donnée importante. Un ré profond est maintenu à la pédale de l’orgue pendant qu’au-dessus tourbillonnent les trois notes de la triade (superposition de trois notes séparées par l’intervalle de tierces) de ré mineur.  Les trois sections de cette pièce partagent la même mélodie ; les trois voix instrumentales bien séparées se retrouvent à se rejoindre en un même son, illustrant de façon concrète cette notion de l’arithmétique catholique : 1+1+1=1, et apportant ainsi une réponse musicale au mystère de la Sainte Trinité. 

Trivium développe un univers sonore spacieux qui inspire l’émerveillement. L’auditeur ressent à la fois l’invitation à la méditation et la toute-puissance de son sujet de méditation : le divin. Cette pièce été créée lors du concert légendaire du 27 octobre 1976 qui a brisé le silence d’Arvo Pärt et mis au monde cette nouvelle façon de conduire le temps : la tintinnabulation. 

Trivium est la seule des sept pièces du concert à ne pas avoir subi de changement d’instrumentation depuis sa création sous les doigts de Rolf Uusväli, un des organistes estoniens les plus importants et ancien collègue d’Arvo Pärt à la radio d’Estonie.

Paysage enneigé
L'intégrale du concert
Concert Arvo Pärt par Hélène Collerette, Vanessa Wagner, et Murcof
Studio 104, Maison de la Radio,Paris
Compositeur
Arvo Pärt
Arvo Pärt