Concerts
Concert

Beethoven : Trio n° 7 pour piano, violon et violoncelle en Si bémol majeur, op. 97 « Archiduc »

42 min
Beethoven : Trio n° 7 pour piano, violon et violoncelle en Si bémol majeur, op. 97 « Archiduc »

Ce dernier trio de Beethoven va constituer un exemple pour ses contemporains.

Le Trio n° 7 pour piano, violon et violoncelle en Si bémol majeur est une oeuvre composée en 1811 par Ludwig van Beethoven (1770-1827). C’est le dernier trio qu’il compose avant de se consacrer à d’autres formes et il le dédie à l’archiduc Rodolphe, un ami et mécène, d’où le sous-titre de l’oeuvre. Des premiers trios à ce denier, Beethoven n’a cessé de renouveler cette forme en apportant à chaque instrumentiste la possibilité de vraiment s’exprimer individuellement au lieu de seulement soutenir le piano par exemple. Ce trio, composé de quatre mouvements, constitue vraiment le point d’orgue de ce renouveau tout en étant inspiré de la récente période héroïque du génie et va rapidement constituer un modèle pour les autres compositeurs romantiques. C’est probablement aussi l’une des dernières fois que Beethoven, presque totalement sourd, interprète sur scène ses compositions.

Portrait du compositeur Ludwig van Beethoven (1820)
L'intégrale du concert
Beethoven : Trio n°4, n°5 et n°7 par François-Frédéric Guy, Tedi Papavrami et Xavier Phillips
Salle des concerts, Philharmonie 2, Paris