Concerts
Concert

Mahler : Symphonie n°5 sous la direction de Myung-Whun Chung

Durée : 1 heure 18 minutes

L'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung interprète la Symphonie n°5 en ut dièse mineur de Gustav Mahler. Enregistré le 12 juin 2015 à l'Auditorium de la Maison de la Radio (Paris).

Première d’une série de symphonies exclusivement instrumentales, la Cinquième marque un tournant dans la production de Gustav Mahler. Comme dans la Septième Symphonie, elle suit un principe de « tonalité évolutive », passant ici d’une marche funèbre en do dièse mineur à un rondo vigoureux en ré majeur (Marc Vignal).

« Du funèbre à la lumière (…), en passant par le désespoir, l’allégresse, le pastoral, l’héroïsme, le sentimental ou le transcendant, l’œuvre présente un large spectre émotionnel », précise Nicolas Southon. Et pour cause, lorsqu’il entreprend la composition de l’œuvre en 1901, Mahler vient de subir une hémorragie intestinale qui a manqué de lui coûter la vie. La même année, il tombe éperdument amoureux d’Alma Schindler, de dix-neuf ans sa cadette, et l’épouse en 1902.

La Cinquième Symphonie est constituée de cinq mouvements, regroupés en trois parties. Le premier est souvent considéré comme une longue introduction. Sombre et pesante, sa tonalité de do dièse mineur évoque les tristes pensées qui ont sans doute traversé l’esprit du compositeur, alors très malade. A l’inverse, les autres mouvements adoptent un caractère vif, lumineux et passionné, comme dans le Quatrième mouvement, un Adagietto pour cordes et harpe probablement inspiré par son amour pour Alma.

  1. Trauermarsch (Marche funèbre)
  2. Stürmisch bewegt
  3. Scherzo (Kräftig nicht zu schnell)
  4. Adagietto
  5. Rondo-Finale (Allegro - Allegro giocoso - Frisch)
L'Orchestre philharmonique de Radio France joue Mahler et Bruch - avec Gil Shaham
L'intégrale du concert
L'Orchestre philharmonique de Radio France joue Mahler et Bruch - avec Gil Shaham
Auditorium, Maison de la Radio, Paris
Compositeur
Gustav Mahler
Gustav Mahler