Concerts
Concert

Schubert : Symphonie n°3 sous la direction d'Andrés Orozco-Estrada

Durée : 25 minutes

L'Orchestre national de France dirigé par Andrés Orozco-Estrada interprète la Symphonie n°3 en ré majeur de Franz Schubert. Enregistré le 6 novembre 2014 au Théâtre des Champs-Elysées (Paris).

1815 est l’une des années les plus intenses de la vie musicale de Franz Schubert. A peine âgé de dix-huit ans, il achève d’un coup ses Deuxième et Troisième Symphonies. L’une comme l’autre s’inscrivent dans la lignée de celles de Mozart, Haydn et Beethoven. Un peu plus courte que la Deuxième Symphonie, la Troisième n’en est pas moins enjouée et lumineuse, un caractère qu’elle doit essentiellement à la tonalité de ré majeur.

Les symphonies de Schubert sont d’apparence moins intimes que ses lieders. Mais selon le musicologue Gilles Saint-Arroman, « ces pages portent elles aussi la marque, unique et très reconnaissable, de cette demi-teinte si caractéristique du style schubertien, en constant équilibre entre classicisme et romantisme ». Si l’œuvre est terminée dès 1815, elle n’est en revanche jouée dans son intégralité que le 19 février 1881 à Londres.

  1. Adagio maestoso - Allegro con brio
  2. Allegretto
  3. Menuetto. Vivace - Trio
  4. Presto vivace
L'Orchestre national de France joue Mendelssohn et Schubert
L'intégrale du concert
L'Orchestre national de France joue Mendelssohn et Schubert
Théâtre des champs Elysées, Paris
Compositeur
Franz Schubert
Franz Schubert