Concerts
Concert

Beethoven : Symphonie n°3 en mi bémol majeur "Héroïque"

Case Scaglione dirige l'Orchestre national d'Ile-de-France dans la Symphonie n°3 de Ludwig van Beethoven. Enregistré dans la Cour du Château Louis XI de La Côte-Saint-André dans le cadre du Festival Berlioz.

Vienne, le 7 avril 1805. Violente, éclatante, moderne, la Symphonie « Héroïque » de Beethoven déroute les critiques. Certains y voient une œuvre « assommante, interminable et décousue », et rares sont ceux à chanter ses louanges. L’audace des choix musicaux, et surtout du thème de l’œuvre, surprend. Cette fois-ci, le héros n’est pas un dieu mais un homme, Napoléon Bonaparte. La Révolution a balayé le XVIIIe siècle et l’époque romantique qui s’ouvre accorde une large place à la figure du héros « libérateur et pacificateur », selon les propos de Rodolphe Bruneau-Boulmier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
  1. Allegro con brio

  2. Marcia funebre : Adagio assai

  3. Scherzo : Allegro vivace - Alla breve - Tempo primo

  4. Finale : Allegro molto - Poco Andante - Presto

Portrait de Richard Strauss
L'intégrale du concert
L'Orchestre national d'Île-de-France dirigé par Case Scaglione joue Beethoven et Strauss
Château Louis XI,La Côte-Saint-André
Compositeur·rice
Ludwig van Beethoven
Ludwig van Beethoven